Array Ovation pour Ronaldinho, hués pour Berlusconi - FC Barcelona Clan

Article | Albertini | jeudi 16 mars 2006 à 16:05  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Le Gaucho avait déjà fait retentir les olés pendant l’échauffement : \"E un cartone animato\"

Image

Ronaldinho a réjouit les foules à San Siro et a offert au public rossonero quelques uns de ses détails de magie que lui, seulement lui, est capable d'inventer. Ovationné par le Meazza lors de la présentation de l'équipe, spectaculaires ont été les "oooolés" qu'il a provoqués avec un de ses échauffements typiques, quand il pose la balle sur le nez, la baisse sans regarder et la fait rouler sur toutes les parties de son corps. Il lui a joué avec un acteur comique, Hugo Conti, qui a tourné dans le film 'Méditerranée' (primé aux Oscars) et les gens disaient seulement : « E come un cartone animato (ce n’est qu’un dessin animé) ».


C’est le plus grand. Ici aussi ils le savent et ces tifosis ont vu beaucoup de champions tout au long de  leur histoire. Comme les bons crus, Rijkaard a réservé le plus grand pour les dernières minutes, quand ils restait 18 minutes de jeu. Quand le ballon arrivait à ses pieds, le stade criait et SImic est venu le marquer au corps.

Si les oé, oé, oé, oé s’adressaient à Ronaldinho, celui qui n’était pas, mais alors pas du tout content était Silvio Berlusconi. Le chef du gouvernement italien est apparu dans la tribune d'honneur de San Siro à 21h46, quand Stoichkov avait « épuisé l'essence » et que son Milan gagnait 2-0. La tribune a découvert sa présence et a commencé à siffler avec de plus en plus d’intensité. La tribune jeune applaudissait, un peu plus. Mais les hués sont réapparus lorsque le speaker du stade a rappelé que cela faisait 20 ans qu’il était propriétaire et président du Milan AC. Il pense que c’est grâce à l’aide de 'Il Cavaliere' qui avec que Milan a gagné toutes ces coupes et vaincra lors des élections du 9 avril, mais dans son propre stade, dans le Meazza, ils l’ont sifflé.

Image

Le Premier Italien - avec son implant capillaire parfaitement affirmé - a organisé après la rencontre un dîner en honneur d'Albertini dans le Hippodrome, avec la présence de la presse italienne. Tout pour essayer de faire croire que la défaite que les analystes annoncaient comme claire n'est pas tellement scandaleuse.

Une pancarte énorme rendait le sourire à Silvio Berlusconi dans le virage : "Merci pour ces 20 années admirables, Silvio, Milan t'aime". Elle était conçue avec les mêmes lettres qu'une autre plus applaudie : "Merci Albertini pour tes 14 années avec le maillot rossonera".

Le protagoniste de la nuit c’était lui, Deme, le capitaine du Milan de 94 seulement à cette occasion (à Athènes c’était Tassotti). Deme est entré sur le terrain avec son fils Federico à qui il tenait la main et habillé avec le maillot du Barça et le '12 'au dos. Kiko est culé. Pour compenser, il a fait porter à sa fille Constanza celui du Milan. Il a joué comme il sait et a marqué un but qui a rappelé celui qu'il a mis au Real Madrid habillé du maillot de l’Atletico ou un auterqu’il a mis avec le maillot… du Barça. L’un de ses meilleures souvenirs comme joueur est ce spectaculaire 3-3 contre le Barça de Rivaldo, quand il a marqué deux buts.

Image

La collecte de la partie s'est élevée à 419.943 € après que plus de 35.000 fidèles passeraient par le guichet. Une belle somme qui servira à aider les gens pauvres de Milan à travers la fondation (Opera San Francisco) que dirige son frère, Alessio, curé d'une église humble, en plus de renforcer des projets humanitaires des fondations du FC Barcelone et de Milan.

Albertini a obtenu dans son match de gala un recensement de grands joueurs qui se sont amusés comme des enfants. Il a aussi aidé Rijkaard, parce que ce match arrive au bon moment. C’était bon pour les azulgranas d’avoir une journée de relaxation qui à la fois renforcerait le sentiment de groupe. Ils ont passé un bon moment lors du dîner organisé par Deme, quand il essayait de déboucher la bouteille géante de Möet Chandon en imitant Fernando Alonso. Ils ont été ensemble à la discothèque à Milan, où ils se sont trouvés avec d'autres champions de l'Inter, comme Adriano.


Traduction : www.fcbarcelonaclan.com

Source : Mundo Deportivo


Posté par TheBelgianLion
Article lu 4839 fois