Array Olé Saviola ! - FC Barcelona Clan

Article | Saviola | samedi 14 octobre 2006 à 12:53  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Javier Saviola explique à MD les vertus de Séville, son ancienne équipe, et donne les clefs pour pouvoir la battre. El 'Pibito', qui a pour objectif d'être titulaire, prévient des dangers des deux latéraux Jesús Navas et Adriano...

Un match spécial pour El Conejo

Javier Saviola affrontera demain le F.C.Séville, l'équipe dans laquelle il a triomphé la saison passée, cédé par le Barça. El Pibito proclamé champion de l'UEFA avec l'équipe de Juan de Ramos s'est appropriée l'affection des supporters qu'il n'oublie pas et entre autres, le super match qu'il a disputé au Sanchez Pizjuán face au Real Madrid. Pour tout cela, Saviola vivra une rencontre spéciale.

Javier Saviola, un "plus" stratégique pour le Barça ?

De plus, c'est le joueur parfait pour analyser l'équipe qui a foudroyé le Barça lors de la finale de la Supercoupe d’ Europe il y a moins de deux mois. Ainsi il l'a fait hier à la demande de MD. Saviola n'oublie pas qu'il a vu la débâcle du Barça à Monaco depuis les tribunes, puisque alors il ne comptait pas pour Frank Rijkaard. Maintenant il a même la possibilité d'être titulaire. Cependant, loin de chercher une revanche, il aspire seulement à «l'effort, la constance, essayer d'améliorer quotidiennement et l’envie de démontrer que j'ai des qualités pour jouer les matchs. Le reste ne m'importe pas parce que dans le football il y a des milliers de techniciens, entre guillemets, qui te font des louanges aujourd'hui et te tuent demain».

Retour sur Monaco

Du match de Monaco il se rappelle que "ce jour là, Séville a été très supérieure. Défensivement elle n'a pas laissé oeuvrer Ronaldinho, Deco ni Messi. De plus, ils ont démontré que si tu les laisses gagner du terrain ils te créent des problèmes. Ce n'est pas que nous ayons fait beaucoup d'erreurs mais ils ont joué dans une forme spectaculaire et tout leur a bien réussi. Ils ont démontré qu'ils ont beaucoup de qualités et qu’ils peuvent rendre le match difficile au Barça et à n'importe quelle équipe".

Les armes de Séville

Pour l’attaquant Argentin, le danger du Séville arrive par les côtés : leur principal atout sont leurs deux latéraux. "Tant Jesús Navas qu'Adriano sont très rapides et jouent en profondeur et on doit faire attention avec eux. Ils sont dangereux et ils pensent seulement à attaquer et à donner des ballons aux attaquants". "De plus, ajoute el 'Pibito', au milieu, ils sont aussi très forts. Ils récupèrent beaucoup de ballons et les manient avec sécurité. Séville est une équipe complète et dimanche nous vivrons un match difficile puisque tant nous qu'eux, sommes aujourd'hui au plus haut niveau". Au niveau individuel, Javier Saviola insiste sur le fait que Navas peut causer au Barça le plus grand casse-tête: "On doit faire attention avec Jésus, très rapide, habile et fait de bons centres". Pour l'Argentin non plus on ne doit pas perdre de vue Kanouté. "S'il joue on devra le surveiller de très près. C'est un joueur de qualité par sa force et par le fait qu’il soit toujours bien placé pour marquer le but". En résumé, la plupart des joueurs de Séville ont une grande qualité technique. Javier connaît aussi à la perfection la défense de Séville, puisque la saison passée il l'a testé dans les entraînements : "Ce sont des joueurs durs et solides, surtout Javi Navarro, mais le point fort de cette défense est que les deux latéraux montent beaucoup mais sont aussi rapides dans le repli. Alves et David, les deux hommes de bande, ont aussi l'aide des latéraux Navas et Adriano, qui s'emploient aussi en défense, et cela est énorme pour une équipe. C'est un bloc solide qui défend bien et qui fait des dégats en attaque. C’est pour cela que Séville est un adversaire compliqué pour la Liga qui, dans mon opinion, finira dans les cinq premiers".

Connaître les faiblesses de Séville

Le mieux dans le fait de connaître aussi bien un adversaire est que qu’on sait aussi comment lui créer des difficultés. Pour Saviola, "le Barça doit jouer avec de la mobilité, au premier dès le départ en essayant d'apporter toujours le ballon par le sol parce qu'ils défendent bien les coup de balle grâce à la puissance d'Escudé et de Javi Navarro. Comme ça, si nous descendons le ballon et que nous sommes rapides, de façon offensive nous sommes une équipe redoutable".

Un respect certain pour Séville

S'il met un but, Saviola le fêtera mais sans excès de zèle : "C’est clair. Si je marque ce sera désiré parce que je veux que mon équipe gagne, mais je ne le fêterais pas d'autre part d'une manière trop excessive par respect envers Séville. Ils m'ont bien traité quand j'ai été là-bas, prêté, j'ai passé une bonne année dans ce club et il serait un peu déplacé de fêter cela de manière trop exibérante". C'est que l’attaquant blaugrana a laissé des amis comme "Jesús Navas, Enzo Maresca, Pep Martí, Javi Navarro... Je "nommerait la plupart parce que" c'’était un groupe uni, humble et très travailleur dans lequel je me suis beaucoup amusé".

Des démentis perpétuels

Finalement, Saviola a voulu mettre les choses au clair avec El Mundo Deportivo sur le fait que tout le monde le voit à Séville: "Le précontrat avec Séville est un mensonge. Mais je "ne veux pas parler plus de ce sujet parce qu'il est très triste de devoir démentir des choses qui ne sont pas certaines au journal". Si el 'Pibito' le dit, ça doit être vrai.


Source: El Mundo Deportivo

Posté par LaSaviolita
Article lu 14306 fois