Array Deco veut décrocher la troisième - FC Barcelona Clan

Actualité équipe | Deco | vendredi 25 avril 2008 à 19:58  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Le milieu de terrain est "optimiste" avant d'aller à Old Trafford et pense que "le 0-0 n'est pas si mal que ça"...

Deco est optimiste en vue du match retour contre ManchesterIl s'attend à ce que l'équipe de Manchester "soit bien  préparée mais qu'elle laissera des espaces pour Eto'o et Messi".

Deco a dit s'être senti "bien contre United, avec de bonnes sensations. Au début c'était dur de rentrer dans le match, mais après dix minutes tout est rentré dans l'ordre. J'aurais pu jouer 90 minutes, mais le coach a décidé que je devais sortir avant et il n'y a rien à ajouter. C'était logique qu'il me remplace parce que j'étais celui qui manquait le plus de rythme". Pendant la rencontre, il a pris un coup d'Evra dans le dos, ce qui l'a empêché de s'entraîner hier, et le rend incertain pour jouer contre la Corogne. Aujourd'hui, Rijkaard, le docteur Pruna et Deco détermineront s'il peut jouer contre le Depor ou s'il vaut mieux qu'il se repose.

Après avoir passé presque deux mois sans jouer, Deco a été un des meilleurs contre Manchester. Le "20" azulgrana n'est pas de ceux qui se réjouissent du match nul, mais il sait que ce 0-0 peut très bien réussir au Barça. Le retour à Old Trafford sera compliqué, mais si le onze azulgrana marque, il obligera Manchester a marquer deux fois pour faire tomber les "culés". Si le match se termine par un nul avec des buts, le Barça passera encore. Pour toutes ces raisons, Deco voit la bouteille à moitié pleine.

"Je suis optimiste - assurait-il hier à MD -. Je vois que l'équipe est très bien, très impliquée dans son match, préparée à affronter un grand rival. Il nous a manqué un but, mais nous avons dominé et nous nous sommes procurés des occasions franches. Tôt ou tard les buts viendront et il est sûr qu'à Manchester nous aurons plus d'espaces par rapport à ceux que nous avons eus sur notre pelouse".

Pour Deco, "ce 0-0 n'est pas un si mauvais résultat que ça. Pendant les éliminatoires, il est important de préserver ses cages, et nous avons réussi sans trop de soucis, hormis sur le penalty. Maintenant la peur est sur eux, puisque s'ils encaissent un but chez eux, ils devront marquer deux fois pour nous éliminer. C'est pour ça que je suis optimiste, parce que nous avons donné un bonne image, nous avons eu de bonnes sensations, et maintenant, outre la victoire, il nous suffit pour nous qualifier pour la finale d'un simple match nul avec des buts. Au fond, nous avons fait 50% du chemin. Ils ont l'avantage du terrain, et nous, les buts qui comptent double à l'extérieur".

Même s'il admet qu'avoir enchaîné trois matches sans marquer au Camp Nou (Getafe, Espanyol et United) n'est pas un signe très encourageant, l'international portugais pense vraiment que "cette équipe sait marquer des buts et le montrera. Eto'o, par exemple, aura sûrement des occasions. Samuel est un joueur dont on ne peut pas se plaindre. Il lutte sans arrêt, c'est un danger permanent et j'ai confiance en lui pour qu'à Manchester il ait la chance qui lui a manqué ce mercredi".

Deco a aussi une confiance aveugle en un autre de ses coéquipiers : Messi. "J'ai trouvé Leo très bien - explique Deco -. Evra a pu vérifer qu'avec lui tu ne peux pas te relâcher une seule seconde. Il a passé beaucoup de joueurs, parfois trois au quatre à la suite, Evra, Scholes, Park... Et il crée ainsi le danger. A Manchester, les mancuniens devront attaquer plus et ils ne pourront pas être aussi concentrés à contrer Messi. Et ça tombera très bien pour nous".

Deco admet que lorsqu'il a vu l'équipe alignée par Manchester, "avec Rooney, Tevez et Ronaldo devant, j'ai pensé qu'ils allaient nous presser énormément dans nos sorties de balles, mais il n'en a a pas été ainsi, au contraire, ce sont eux qui ont eu la pression. Devant leur public ils ne pourront pas le faire, c'est pour ça que je m'attends à ce que là-bas ils nous pressent beaucoup. Mais s'il y a une chose que nous savons bien faire, c'est faire circuler la balle et bien combiner. Si nous dépassons cette pression, le scénario sera bon pour nous, parce que nous aurons plus d'espaces et plus de couloirs libres pour que nos attaquants amènent du danger et se créent des occasions de ''un contre un'' ". Si Deco, qui a gagné deux Champions League, est optimiste, pourquoi le reste des "culés" ne le serait pas?


Source: MD, 25/04/08

Posté par oligoélément
Article lu 8463 fois