Array Albertini : "J'espère que ce sera une authentique fête du football" - FC Barcelona Clan

Article | Albertini | mardi 14 mars 2006 à 16:50  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Pour son jubilé, Demetrio Albertini a invité les plus grands footballeurs et ceux qu\'il aime le plus. Le Barça se devait d\'être là, une équipe qui a marqué sa carrière. Lors d\'une interview concédée à FC Barcelona.com, Albertini explique certains détails sur ce match...

Image

Comment tout a surgi ?
L'idée est apparue il y a plusieurs mois, quand j'ai commencé à faire une liste des joueurs avec lesquels j'ai joué tout au long de ma carrière. Je me suis proposé de les rassembler et je suis aux anges d'organiser une telle chose.

Pourquoi avoir décidé d'inviter le Barça ?
Pour beaucoup de motifs. Le Barça a été ma dernière équipe et parce que mon histoire personnelle et sportive est marquée par ce club, auquel je me suis attaché en à peine cinq mois. Aussi parce que j'ai pu connaître et côtoyer des personnes extraordinaire dans ce club, qui m'ont toujours aidé quand j'en avais besoin. Et je pourrais continuer à parler...

Alors continuez !
Je ne suis resté que cinq mois en Catalogne, mais j'ai compris pendant ce temps ce que signifiait le Barça pour les catalans. A l'heure de faire mon jubilé, j'ai tout de suite pensé aux gens de Barcelone. Je sais ce que signifie pour eux la 'Dream Team' de Johan Cruyff, une équipe qui fait partie de l'histoire du football. Aujourd'hui il y a aussi une équipe merveilleuse. C'est pour ça que j'ai trouvé bon de réunir les anciens avec les actuels.

Image

Tout cela, avec les cracks du Milan AC, peut signifier un évènement footballistique mondial.
Imagine qu'il y aura jusqu'à 8 Ballons d'Or sur le terrain : Ronaldinho, Shevchenko, Stoitchkov, Van Basten, Papin, Weah, Gullit et sur le banc Johan Cruyff. De plus, on fera de fins bénéfices (reversés à une association).

Un match aussi pour les nostalgiques
C'est curieux de voir que certains joueurs de la génération de Ronaldinho, qui quand ils étaient petits admiraient ceux de la génération de Marco van Basten, auront la possiblité de jouer avec eux. Je me sens comme un relais entre ces deux générations, puisque j'ai joué avec chacun d'eux.

Beaucoup de choses vous viendront en tête en un seul jour
Toute ma carrière, qui il est vrai est parallèle à celle de Guardiola. J'ai commencé mes premiers pas au niveau international avec Pep et nous avons fait notre chemin en Europe. Je me rappelle aussi des Jeux Olympiques de 1992, à Barcelone.

Image


Le Barça a aussi été un rival pour vous
Curieusement, je n'ai jamais perdu contre eux. Je me rappelle qu'un de mes meilleurs matchs fut un Milan - Barça, qui a fini en 3-3 avec deux buts pour moi (et 3 de Rivaldo)

Quel rôle aura Rijkaard ce mercredi ?
Frank jouera la première période, et entraînera après le Barça. C'est du moins ce qu'il m'a dit !

Quel est votre principal souhait pour ce jubilé ?
Je veux que des gosses viennent avec leurs parents, que des familles entières viennent, et qu'on puisse voir une authentique fête du football, c'est pour cela qu'il est mieux d'inviter ceux qui jouent le mieux. J'ai une illusion énorme.

L'équipage d'Albertini

L'anecdote de Rijkaard
Albertini explique que Sacchi demandait après les matchs ce qu'ils pensaient du match. Baresi commençait à parler, puis Gullit et Van Basten, et quand arrivait le tour de Rijkaard, lui répondait : "Je suis d'accord avec mes coéquipiers". Un joueur Sacchi demanda en premier à Rijkaard. Frank leva la tête et répondit : "Je suis d'accord avec mes coéquipiers". A chaque fois qu'ils en parlent, les rires se font entendre au centre d'entraînement du Milan AC.

Le message : "Tu es un grand homme"
Demetrio parle avec Rijkaard avant ou après les matchs. S'il n'arrive pas à communiquer avec, il lui envoit des messages. Le jour de Barça-Chelsea, Demetrio envoya un message à Frank : "Tu es un grand homme". Pour 'Deme' le réconfortement paternel donné par Rijkaard à Messi (après sa sortie sur blessure) fut le plus important. C'est ce genre de gestes qui font de Rijkaard un entraîneur différent.

Federico Albertini à Puyol : "Je suis du Barça".
Carles Puyol était accompagné de sa femme Agnès lors de la fête d'adieu d'Albertini. Après, il s'est rendu chez Demetrio avec sa famille. Quand 'Puyi' demande à Federico, le fils d'Albertini qui a 5 ans, pour qui il était : "Je suis du Barça". Il rentrera sur le terrain avec le maillot... azulgrana ! Pour compenser, 'Deme' a demandé à sa femme que la petite Constanza (2 ans) porte celui du Milan AC.

Maldini demande clémence à Ronaldinho
Paolo Maldini récupère d'une blessure. En plaisantant avec Demetrio ces derniers jours, il lui a demandé de ne pas se trouver sur le terrain quand Ronaldinho y sera, car il serait capable de lui faire un truc dont lui seul à le secret et cela mettrait fin à son prestige vieux de 19 ans à Milan. Albertini sait que tous les participants voudront faire le spectacle à San Siro, un jour après Inter-Ajax.

Guardiola absent
Zvonimir Boban rappelle qu'Albertini donnait des ordres sur le terrain à seulement 20 ans ! Tassotti et Baresi seront présents, et comptent à eux deux 959 matchs à Milan. Albertini lamente seulement le fait que Guardiola (qui joue au Mexique) ne puisse jouer, avec lequel il a vécu une carrière parallèle.

Avec qui jouerait Fernando Torres ?
Un des amis que s'est fait Albertini lors de son passage à l'Atlético Madrid fut Fernando Torres. Cela l'aurait enchanté que Fernando puisse jouer participer à ce match, mais avec quel maillot ? Tant le Barça comme le Milan AC se sont interessés au joueur et 'Deme' a du respect pour les supporters de l'Atlético, qui s'est toujours bien comporté avec lui. Fernando l'a déjà félicité pour l'organisation de sa grand nuit des étoiles.

Traduction http://www.fcbarcelonaclan.com/

Source : FC Barcelona.com - Mundo Deportivo


Posté par barceloneman
Article lu 4864 fois