Array Sandro, un autre crack manqué par le Real Madrid - FC Barcelona Clan

Article | Cantera | vendredi 5 septembre 2014 à 19:00  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Le triomphe de Sandro et Munir en équipe première en a laissé plus d'un sans travail à ‘La Fabrica’ madrilène.

L’irrésistible éclosion des canteranos dans le nouveau Barça de Luis Enrique est en train de provoquer des pleurs et des grincements de dents chez l’éternal rival. Alors que le Real Madrid Castilla débute mal avec zéro point après deux journées dans le Groupe II de la Segunda División B (jusqu'à être descendu la saison passée), le Barça le plus jeune de l'histoire a obtenu sa première victoire... alors que deux de ses étoiles ont triomphé avec l'équipe première.

Le cas le plus terrible pour les intérêts madrilènes est que l’entité blanche a laissé filer la possibilité d'avoir dans ses rangs Sandro Ramirez et Munir El Haddadi, les deux jeunes blaugranas qui ont partagé la vedette lors des deux premiers matches de championnat avec Leo Messi, qui a enfin retrouvé son meilleur niveau.

Sandro a passé des années à faire sensation dans les catégories inférieures de l'Unión Deportiva Las Palmas et lors de la saison 2008-09 il a fait un saut important des Alevín C aux Alevín A dans l’effectif ‘jaune’. Avec une moyenne spectaculaire de plus de deux buts par match, le Barça le suivait déjà depuis un certain temps jusqu’à qu’il croise sur son chemin le Real Madrid.

Ainsi, les émissaires du club blanc sont parvenus à se réunir avec la famille de l’avant-centre et ont émis une offre très faible. Au second acte, avec l'aide de Juan Carlos Bueno (directeur adjoint sportif de l’Ecole du FC Barcelone) et avec l'accord de Albert Benaigues (ex-responsable du football de formation du Barça) le club lui a fait une offre plus sérieuse et l’a convaincu en lui expliquant comment fonctionne la Masia.

En fin de compte, Sandro Ramirez a fini par signer au Barça en 2009 et a écarté définitivement l'offre du Real Madrid. Le natif de la Grande Canarie a vécu dans un appartement près du Camp Nou avec des compagnons de la cantera avant de passer dans le nouveau bâtiment de La Masia, qui a été inauguré en Octobre 2011 dans les installations de la Ciutat Esportiva de Sant Joan Despí.

Pour couronner le tout, Sandro a donné la victoire au Barça au Madrigal, le jour de ses débuts. Deux heures plus tard, le Real subissait une humiliante défaite à Anoeta avec seulement deux joueurs formés à ‘La Fabrica’ dans son onze de départ : Iker Casillas et Dani Carvajal.

Un malheur ne vient jamais seul, dans la mesure où l'éternel rival a laissé échapper lamentablement Munir El Haddadi deux ans plus tôt. Né à El Escorial, l'avant-centre a joué pour plusieurs clubs de la communauté de Madrid et le Real s’est intéressé à lui... mais ne lui a offert aucune place dans son centre. Le Barca a été très habile sur le coup et en a profité en 2011 pour acquérir les services de la sensation de la pré-saison.


Source: SPORT

Posté par thenewface
Article lu 5927 fois