Array Real Madrid - FC Barcelone : Valider la première manche - FC Barcelona Clan

En Une | Supercopa | mercredi 29 août 2012 à 00:20  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Le Real Madrid et le FC Barcelone se retrouvent dans la capitale Espagnole pour le match retour de la Supercoupe d'Espagne. Le match aller fut remporté 3-2 par le club Catalan.

Tous les regards sont tournés vers ce premier titre pour un des géants Espagnols. Qui sortira vainqueur de ce premier duel entre les deux rivaux historiques ?

 

Le match aller

 

Lors du premier match, au Camp Nou, Tito Vilanova effectuait son premier grand test, son premier Clasico à la tête du FC Barcelone. Mourinho et Tito Vilanova se retrouvaient donc, un an après l'incident de la Supercoupe entre ces deux hommes. Les suspensions ont été retirés, les deux protagonistes pouvaient s'affronter.

Le match commençait plutôt bien pour les Catalans, une domination territoriale qui réduisait les merengue à défendre. Les Madrilènes n'arrivaient pas à se procurer des actions grâce au très bon travail défensif de tous les joueurs. Malgré tout, la domination restait stérile et après quelques actions, les Barcelonais ne trouvaient toujours pas le chemin des filets

Quelques gestes techniques et fautes plus tard, les deux équipes rentraient aux vestiaires avec un score nul et vierge.

Au retour des vestiaires, le match s'équilibrait un peu plus après la nette domination Barcelonaise. Les Blaugranas restaient dominateurs mais les Merengues retrouvaient un peu leurs talents. Suite à un corner, Cristiano Ronaldo, étrangement laissé seul par la défense Catalane, venait ouvrir le score. Un but contre le cours du jeu, mais un but qui allait animer le match ! Au coup d'envoi, quelques passes des locaux, puis Mascherano reçoit la balle, un appel de Pedro à la limite, et une ouverture digne de Xavi trouvait le Canarien qui venait égaliser après un contrôle parfait. Les Barcelonais, piqués au vif, revenaient au score.

Quelques minutes plus tard, et après une grosse intensité dans ce match, Iniesta, auteur d'un match magnifique, était fauché dans la surface par Sergio Ramos. Le penalty est transformé par Messi.

Les Culés amplifient leur domination contre des Madrilènes plus offensifs qu'en première période. À un quart d'heure de la fin, le Barça récupérait une balle en défense, Busquets joue magnifiquement à une touche éliminant plusieurs Madrilènes pour Andres Iniesta. Le Manchego,  avec son toucher de balle plein de finesse venait dribbler et provoquer plusieurs joueurs de la défense de José Mourinho, et offre une passe parfaite à Xavi qui venait marquer le troisième but Barcelonais.

Les Barcelonais dominaient alors le match, jusqu'à ce qu'à 5 minutes de la fin, Messi perdait un face à face contre Iker Casillas. Une contre-attaque éclair du Real Madrid était interceptée par Adriano qui ,d'une passe en retrait, voyait Victor Valdes tergiversait pour dégager. Di Maria avait stopper son pressing mais recommençait sur le portier Catalan. L'Argentin récupéra la balle et marqua dans le but d'un Victor Valdes abattu et au sol. Une énorme maladresse qui pourrait coûter cher au Club Catalan.

Le match se terminait sur ce score, un 3-2 à l'avantage du FC Barcelone, mais qui dans un match aller-retour avantage le Real Madrid qui a marqué 2 buts à l'extérieur.

Les Merengues sont donc avantagés, ils peuvent marquer un seul but pour se qualifier. Les Barcelonais devront répéter ce match en ayant plus de réussite à Bernabeu, qui est un stade qui réussit plutôt bien à Lionel Messi et à ses coéquipiers puisqu'ils n'y ont pas perdus depuis 7 matchs !

La star Argentine du FC Barcelone devra réussir un meilleur match que l'aller assez décevant dans l'échelle de niveau du meilleur joueur du monde.

 

Les convoqués

FC Barcelone : Mis à part Abidal et Muniesa blessés, et Affelay qui veut régler son futur loin de la Catalogne, tous les joueurs feront le déplacement à Madrid. Dont Puyol victime d'une blessure à la mâchoire contre Osasuna et,Thiago, de retour de blessure.

Real Madrid : Tous les joueurs du Real Madrid sont convoqués pour ce match. Kaka, fait son retour après deux non convocations pour décision technique, ainsi que Pepe forfait à cause d'une blessure et, enfin, la nouvelle recrue Luka Modric pourrait faire sa première apparition dès mercredi soir.

 

Forme des deux équipes

FC Barcelone 

La dernière journée de Liga était un déplacement difficile à Osasuna Pampelune pour les joueurs de Tito Vilanova. L’entraîneur Catalan avait mis quelques joueurs au repos, en vue du match contre le Real Madrid. Mascherano n'était pas titulaire, il en est de même pour Xavi ou Pedro. Puyol, Fabregàs et Tello prenaient les places. Sur le coté gauche, Alba était titulaire.


Le match ne commençait pas très bien pour le FC Barcelone qui subissait le pressing effectué par les locaux, une équipe qui pose toujours beaucoup de problèmes au Culés. Les Catalans ne montraient pas le même niveau que face au Real Madrid quelques jours plus tôt. Ils encaissaient même un but peu après le quart d'heure de jeu sur un centre venu de la gauche et une reprise de volée de Joseba Llorente. La présence Barcelonaise est très faible dans la surface, et sur le coté pour empêcher le centre.
Les culés n'arrivaient pas à marquer, des actions bien menés finissaient dans les bras du portier ou à coté du cadre. L'addition aurait même pu être plus corsée pour les coéquipiers de Puyol qui, à l'image de leur capitaine, n'y arrivaient pas du tout défensivement. La mi-temps était atteinte sur ce score en défaveur des Blaugranas.


La deuxième période reprenait plus ou moins sur les mêmes bases, avec un jeu brouillon du coté des vices champions d'Espagne et, une envie et un pressing toujours présent chez les joueurs de la capitale de la Navarre.
Tito Vilanova opérait alors plusieurs changements pour changer la donne du match, Pedro, Xavi et Villa entraient à quelques minutes d'intervalles.
À un quart d'heure de la fin, Messi jusqu'à présent peu en vue, reprenait une passe d'Alexis Sanchez plus à l'aise sur son coté que face au Real Madrid. Quelques minutes plus tard, la perle Argentine récidivait et marquait un second but après un beau mouvement initié par Xavi et conclu par une passe de Jordi Alba.
 

Le match avait changé de physionomie avec les entrées du métronome Xavi et de Pedro toujours aussi tranchant pour redonner un nouveau souffle.
La rencontre se terminait sur le score de 2-1 pour le Barça, un match pas très rassurant pour les Catalans, mais qui se termine néanmoins par une victoire. 

 

Real Madrid

Les Madrilènes se déplaçaient sur le terrain du voisin Getafe, ce match n'était en apparence pas très difficile pour les joueurs de José Mourinho qui ne font normalement qu'une bouchée de cet adversaire.

La première mi-temps était dominée par les joueurs vêtus de blanc, Gonzalo Higuain marquait le premier but à la demi-heure de jeu. Cependant le Real Madrid n'était pas si serein que ça et n'arrivait pas à enfoncer le clou. Au retour des vestiaires, les Merengues subissaient et un but de Juan Valera venait remettre le tableau d'affichage à égalité. À ce moment là, José Mourinho sait qu'il faut marquer et fait plusieurs changements qui déséquilibrent son équipe. Benzema remplace Lassana Diarra, Callejon remplace Marcelo. Ces changements ont pour conséquence d'empiler les attaquants aux abords de la surface et d'être en manque de créateurs pour lancer les actions. Les Madrilènes butent sur une défense de Getafe héroïque sauvant plusieurs fois de justesse un but dans leur surface.
 

Sur une contre-attaque, Getafe lance un joueur sur la gauche, il élimine Albiol puis s'engouffre dans la défense du Real Madrid, il passe le cuir à Barrada qui, d'une magnifique frappe, crucifie Iker Casillas. Les Madrilènes n'arriveront pas à marquer un but, Mourinho ajoutant même un attaquant au profit d'un ailier, Morata remplaçait Di Maria. Cette tactique a handicapé la Maison Blanche car les attaquants n'étaient pas bien servis et ne recevaient que peu de ballons.


Les Madrilènes n'ont donc toujours pas gagnés en Liga après le match nul face au FC Valence. Le club de la capitale voit son rival le FC Barcelone à 5 points devant lui.

 

Le match devrait être plein de suspens, les Madrilènes doivent aller marquer pour se qualifier et les Barcelonais doivent essayer de marquer pour preserver le résultat au mieux. 

Les acteurs devront proposer du spectacle et du football et non ce que nous avons pu voir il y a un an.

Régalez-nous !


Posté par Bbarça
Article lu 4487 fois