Array Mascherano, ironique : "Le Barça ne gagne toujours que grâce à l'arbitre" - FC Barcelona Clan

Article | Javier Mascherano | jeudi 10 mars 2011 à 19:09  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Le milieu de terrain défensif blaugrana, Javier Mascherano, s'est montré fier du jeu déployé par le Barça face à Arsenal et a répondu aux critiques portés par Arsène Wenger à l'arbitre Massimo Busacca avec ironie.

Avec la victoire contre Arsenal encore à l'esprit, Javier Mascherano a analysé à froid la victoire catalane dans le huitième de finale retour. Bien qu'une polémique soit née de l'expulsion sévère de Robin Van Persie, le capitaine de l'Albiceleste n'émet aucun doute sur la supériorité du Barça contre un Arsenal dont il se doutait de la stratégie.

L'ironie comme réponse aux critiques

"Le Barça gagne toujours grâce à l'arbitre, il ne gagne jamais grâce à son jeu, grâce à ses 19 frappes aux buts, grâce à ses 74% de possession de balle, ou grâce à ses 900 passes de suites", a-t-il commenté avec grande ironie. De plus, "El Jefecito" a ajouté qu'il "aurait été injuste qu'Arsenal se qualifie sans avoir frappé une seule fois au but. Et ça, Wenger le sait".

Mascherano a qualifié "d'hypocrites" et "d'idiots" les détracteurs qui pensent que le Barça ne crée ses succès que grâce à des erreurs d'arbitrages favorables.

Pour Mascherano, ceux qui cherchent à trouver différentes fautes de l'arbitre n'ont pour but que de "faire chuter l'équipe par n'importes quels moyens", parce que c'est tout ce qu'ils peuvent faire lorsqu'une "équipe gagne en jouant bien".

Des éloges à l'équipe

Mascherano, qui a été le sauveur du Barça à la 86ème minute sur un tacle impressionnant qui a empêché Bendtner de réduire la marque et de qualifier Arsenal, a fait preuve d'une grande humilité et a minimisé l'importance de son tacle en déclarant : "le tout était d'être là au bon moment".

"Je garde en mémoire la performance de l'équipe plutôt que la mienne. Nous n'avons pas laissé Arsenal respirer et cela a été la clé", a-t-il expliqué.

Le milieu argentin a mis en exergue le match de l'équipe et a attribué la gloire de cette victoire à la philosophie et à l'identité du Barça.

"Le Barça est une équipe différente parce qu'elle garde toujours la même philosophie. Il y a des équipes qui changent de façon de jouer en fonction de leur adversaire mais le Barça reste le même ce qui le rend unique. Le résultat aurait pu être plus ample, 5-1".

Il encence Xavi, Iniesta et Busquets

Mascherano est sans doute l'une des meilleures recrues de Guardiola et malgré le fait qu'il réalise de grands matchs, il y a un fort pourcentage de chances pour qu'il retrouve le banc d'ici peu.

"Il serait absurde que je me plaigne pour jouer plus. Je ne peux pas me plaindre puisque Xavi, Iniesta et Busquets sont dans l'équipe. J'adorerais jouer comme eux mais je suis conscient de mes limites. Voilà tout. ", a-t-il ajouté.

Le même choix qu'Abidal

Quant à l'adversaire qu'il souhaiterait rencontrer en quarts de finale, Mascherano n'a pas voulu se mouiller et a simplement appuyé la préférence d'Eric Abidal pour l'Olympique Lyonnais, adversaire du Real Madrid en huitièmes, en défendant le choix du Français.

"Il a dit qu'il préférait Lyon parce qu'il est de là bas",a-t-il dit entre deux sourires.


Se concentrer sur Seville

Après l'usure subie ce mardi, l'équipe se dirige vers le match de Liga de ce week-end à Seville. Le match sera sans doutes âpre et l'équipe se préparera sérieusement toute la semaine. Pour Mascherano, "l'enthousiasme et le désir de réaliser des exploits réduit la fatigue, la régularité et la solidarité de l'ensemble du groupe sera une autre clé de succès en fin de saison".


Source: Sport.es

Posté par jAX
Article lu 7999 fois