Array Gérer la Masia: La métamorphose tranquille du Barça B - FC Barcelona Clan

Article | Cantera | samedi 13 septembre 2014 à 01:54  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Alors que l'attention est dirigée sur les profonds changements subis par l'équipe première cet été, Eric Coffin-Gould de TotalBarca s'est penché sur les moins médiatiques mais tout aussi importants changements effectués dans la structure même de l'équipe réserve.

On a beaucoup parlé des profonds changements qu'a subi l'équipe première du FC Barcelone cet été. 2014 a été marqué par les départs de Victor Valdès et de Carles Puyol, par les 150 millions d'euros dépensés sur le marché des transferts ainsi que par l'arrivée de Enrique dont l'arrivée semble marquer un retour aux valeurs de Pep. Plus particulièrement, l'utilisation des jeunes par Luis Enrique durant la présaison et les 2 premiers matchs de Liga a fait couler beaucoup d'encre, notamment au sujet de Munir El Haddadi et Sandro Ramirez, deux jeunes de 19 ans qui ont marqués pour leurs débuts en équipe première.

Une statistique récemment dévoilée révèle par exemple que Luis Enrique a déjà plus fait jouer les joueurs du Barca B que Tata Martino ne l'avait fait sur la saison entière. Avec la suspension de Suarez et le prêt de Deulofeu, les culés s'estiment heureux d'avoir un réservoir apparemment infini de jeunes joueurs talentueux prêts à combler les failles de l'effectif. En effet, le Barça B regorge de talent à presque chaque poste, et semble parfaitement préparé pour approvisioner l'équipe première durant la suspension de transferts en 2015, le timing ne pourrait pas être meilleur. Malgré cela, peu de médias ont accordé de l'attention au travail effectué ces dernières années dans l'équipe B pour faciliter la progression de ces talents.

Traditionnelement, le Barça B comprenait un mélange de jeunes joueurs prometteurs de la Masia et de joueurs plus âgés capables de rendre l'équipe compétitive en deuxième division Espagnole. En 2010/11, l'équipe réserve, sous les ordres de Luis Enrique, terminait troisième du championnat avec une équipe composée de 8 joueurs de 23 ans ou plus, ce qui donnait une moyenne d'âge dans l'effecif de 20,84 ans. Ces "vétéras" étaient accompagné de ce qui était connu comme la promotion de 1991, un groupe talentueux de produits de la cantera né aux alentours de 1991 et dont tous les membres étaient attendus en équipe première: Marc Bartra, Martin Montoya, Cristian Tello, Thiago Alcantara, Marc Muniesa, Oriol Romeu ainsi que Jonathan Dos Santos, rejoints la saison suivant par Isaac Cuenca. Cette promotion de '91 était le premier groupe très prometteur de la Masia depuis la génération qui avait accouché de Lionel Messi, Cesc Fabregas, Gerard Piqué, Sergio Busquets et Pedro Rodriguez. Malheureusement, peu d'entres eux ont réussi en équipe premièe. Muniesa et Cuenca ont été ralentis dans leur progression par les blessures, Romeu et Thiago ont tous deux quitté le club, et Tello et Dos Santos n'ont pas réussi à impressioner durant leurs saisons passées avec l'équipe A. Seuls Bartra et Montoya ont réussi à s'imposer en équipe première, et ce dernier n'a pas non plus réussi à briller de façon consistante.

Pire encore, le départ du Barça B de cette promotion de '91 a coincidé avec l'arrivée de Eusebio au poste de coach. Ce dernier a été largement critiqué par les admirateurs de la Masia car il n'applique pas le style de jeu du Barça, s'appuie sur des joueurs plus vieux et moins talentueux et aligne des compositions étranges avec des joueurs hors de position. Le Barça B a terminé les saisons 11/12 et 12/13 aux huitièmes et neuvièmes places, grâce aux apports individuels conséquents de Gerard Deulofeu et Rafinha Alcantara. La paire ayant été prêtée lors de l'été 2013, des doutes ont été soulevés quant au futur du Barça B. Plusieurs produits des Juvenil A ont rejoint l'effectif, faisant ainsi baisser l'âge moyen à 19,6 ans - plus bas que jamais - et laissant seulement 6 joueurs âgé de 22 ans ou plus dans l'effectif. Les observateurs annonçaient cette équipe trop inexpérimentée et que celle-ci souffrirait face aux professionnels de la deuxième division.

Comme attendu, l'équipe d'Eusebio a très mal débuté la saison 13/14. Le Barça a alors perdu 4 matchs d'affilée en automne, en perdant même 8 sur une période de 10 matchs et s'est retrouvé dans la zone de relégation à l'approche de la mi-saison. Mais quelque chose changea après la trêve. Eusebia commença a utiliser les plus jeunes joueurs plus souvent, alignant Sergi Samper et Adama Traore d'entrée plus souvent et allant chercher Munir chez les Juvenil A, et mettant les Dani Nieto et autres Ilie Sanchez sur le banc. En effet, le Barça B semble s'être amélioré proportionellement à la baisse d'âge de l'équipe. En mars, l'équipe d'Eusebio a commencé une série de neuf matchs sans défaites, remontant en l'espace de 20 journées de la 17ème place à une 3ème place finale. Mais ce n'était qu'un début.

Cet été, pendant que l'attention Barcelonista était centrée sur Luis Suarez et la chasse aux défenseurs centraux, le Barça B s'est lui aussi renouvellé. 8 des 0 plus vieux joueurs de 13/14 ont quitté l'équipe, et pour les remplacer le FC Barcelone a singné des jeunes talentueux: Alen Halilovic (18), Gerard Gumbau (19), Diawandou Diagne (20), Javier "Bicho" Fernandez (18) et Juan Camara (20). Halilovic est une jeune prodige, Diagne semble prometteur tandis que Bicho est considéré comme le meilleur talent produit par le Deportivo depuis de nombreuses années. Ce n'est que rarement évoqué, mais Zubizarreta a fait signé d'excellents joueurs pour la réserve ces deux dernières années, par exemple; deux des meilleurs jeunes de Manchester City, Juan Roman et Denis Suarez, âgés chacuns de 19 ans à l'époque; le meilleur défenseur central du Barça B aujourd'hui Edgar Ié, transferé du Sporting à l'âge de 18 ans accompagné par Agostinho Ca; et enfin Joan Campins, un latéral droit prometteur gêné par les blessures la saison passée.
L'âge moyen de l'effectif actuel? 19,3 ans.

Tout cela indique un clair changement de philosophie pour le Barça B. Là où l'équipe B avait pour habitude de signer des joueurs de 22 ans et plus pour apporter de l'expérience du Foot professionnel aux côtés des meilleurs talents de la Masia, l'objectif est à présent de rajouter encore plus de talents dans le groupe d'âge déterminant des 18-20 ans. Le Barça B s'inspire ainsi des effectifs professionnels des plus grands clubs d'Europe, qui pour être compétitifs au plus haut niveau ammassent les joueurs de qualités et remplissent leurs bancs de stars. Le résultat est que l'effectif du Barça B pour la saison 2014/15 contient plus de joueurs de talent que jamais auparavant. Même la soi-disant "génération en or", le groupe de stars faites maison qu'on ne voit qu'une fois dans sa vie qui a tout gagné sous la houlette de Pep Guardiola, était composée de joueurs passés par l'académie à des époques différentes. La profondeur de talent qui sommeille dans au Barça B à présent est, simplement, sans précédent.

Personnelement, je crois que ce changement de politique est en partie dû à "l'effet Bojan" - les leçons que l'échec de Bokan Krkic nous a enseigné. Bojan a été intégré à l'équipe première au jeune âge de 18 ans, et sa baisse de niveau et la vente qu'elle a engendré ont rendu tous les culés prudents prudents au sujet des produits de la Masia. Son cas a aussi refroidi les ardeurs du Barça a intégrer des jeunes de moins de 20 ans à l'équipe première. En conséquence, les joueurs les plus prometteurs de la Masia comme Rafinha, Deulofeu, Munir et Sergi Samper, ont été envoyé en prêt ou ont connu une ascension dans les rangs de l'académie plus lente et progressive, retardant leur arrivée en équipe première. Munir, malgré son talent évident, est resté chez les Juvenil B une 2ème année après son arrivée au club et, de façon surprenante pour un joueur de son niveau, n'avait pas encore fait ses débuts avec le Barça B lors de son 18ème anniversaire. À une autre époque, il aurait brûlé les étapes comme Bojan ou Messi.

Donc, au lieu de jeter les 18-20 ans dans le grand bain pour qu'ils fassent leurs preuves, le FC Barcelone a simplement durci la compétition dans l'équipe B. Les joueurs du Barça B sont à présent en compétitions avec leurs co-équipiers plus qu'avec les adversaires qu'ils rencontrent en deuxième division. La saison dernière, la Masia pouvait se targuer de posséder 4 jeunes buteurs de 18 ans de grande qualité: Munir, Sandro, Jean-Marie Dongou et Antonio Sanabria. Sanabria était impatient et a quitté le club, Dongou avait mal supporté la compétition et perdu la forme, tandis que Munir et Sandro ont ainsi grâvi les échelons. Voilà les conséquences d'une compétition si relevée. En effet, le club est tellement déterminé à maintenir cette profondeur d'effectif dans l'équipe B qu'un transfert de dernière minute du Majorquin Marcos Asensio a été considéré, au cas ou Munir venait à passer plus de temps avec l'équipe première cette saison. En recrutant des jeunes aussi talentueux, le Barça espère éviter les échecs connu par la promotion de '91.

Les prêts, autrefois considéré comme le coup de grâve pour un joueur du Barça, envoyé loin pour ne jamais revenir, sont maintenant devenus un élément vital pour maintenir la compétition. Quand Rafinha est devenu trop fort pour l'équipe B, il a été envoyé en prêt au Celta et a maintenant rejoint l'équipe première à 21 ans. Pour le remplacer la saison dernière, le club avait recruté Denis Suarez, qui pour sa première saison au Barça est facilement devenu le meilleur joueur de l'équipe B, et qui est à présent lui-même en prêt à Séville. Il a à son tour été remplacé par Alen Halilovic, un joueur encore plus prometteur. Les 3 joueurs évoluent plus ou moins au même poste, et ont chacuns le potentiel d'atteindre l'équipe première - mais il est très peu probable que les 3 s'y retrouvent ensemble. En ralentissant la progression des jeunes dans les rangs et en les prêtant, le Barça encourage la concurrence sans mettre en péril le volume de temps de jeu de ceux-ci et sans mettre en péril l'équipe première. Nous verrons bientôt les fruits de cette politique; avec le départ futur de Xavi et la suspension imposée par la Fifa, un poste clé dans le milieu de terrain devrait être ouvert la saison prochaine. Rafinha passera son audition durant la saison qui vient, et si il venait à échouer, Denis Suarez ainsi qu'Halilovic seront prêt à prendre leur chance - sans oublier l'incroyable Sergi Samper, moins offensif mais promis à un futur dans l'équipe première.

Josep Bartomeu, Sandro Rosell ainsi le reste de l'équipe de direction du club ont souvent été critiqués pour leur incapacité à mener le projet sportif du Barça, pendant qu'Andoni Zubizarreta a été constamment moqué pour ses échecs apparents dans le marché des transfers. L'interdiction de transferts est le dernier exemple en date des échecs de l'équipe de direction - le Barça a dû tenter de régler en un an des problèmes qui étaient en gestation depuis 5 ans. Une des critiques les plus récurrentes sur les dirigeants est qu'ils se sont contentés de compter sur la production de cracks à la chaîne qu'est la Masia pour sauver l'équipe de leurs erreurs, et l'inclusion à la présaison de joueurs comme Munir, Adama et Samper quand l'interdiction de transférer causait l'inquiétude en Catalogne tend à appuyer cette théorie. Mais ces talents ne sont pas produits par magie. Le Barça B a connu des changements significatifs durant les 2 dernirères années, devenant de plus en plus fort pendant que le niveau de l'équipe première était en chute libre. En conséquence, le futur du Barça semble assuré malgré la sanction imposée par la Fifa, avec un grand nombre de joueurs bourrés de talent en concurrence pour accéder à l'équipe A en 2015. Ce n'est pas une coïncidence. Donc même si l'interdiction de transfert est certainement le plus gros raté jamais connu par l'équipe dirigeante, le travail effectué pour changer la structure du Barça B et la manière selon laquelle les jeunes joueurs montent en grade dans la Masia se doit d'être considérée comme l'un de leur plus grand succès.


Source: TotalBarca

Posté par Elmagio
Article lu 5528 fois