Array F.C.Barcelona 5 - 0 Inter Milan - FC Barcelona Clan

Chronique | Trofeu Gamper | jeudi 30 août 2007 à 11:43  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Le Barça a remporté le 42ème Trophée Joan Gamper en s'imposant face au champion d?Italie en titre qui n'a jamais été en mesure de faire face à la réussite des hommes de Rijkaard...

Les joueurs du Barça ont rendu un hommage à Puerta en début de rencontre

Contrairement aux éditions précédentes, les récents décès de Puerta et Nicolau Casaus ont eu pour conséquence que la direction du Club décide d’annuler toutes les festivités précédant habituellement la rencontre afin de pouvoir rendre hommage comme il se doit à deux figures importantes du football.

C’est ainsi que les joueurs du Barça ont décidé d’entrer sur le terrain de jeu avec le maillot de Sevilla floqué avec le numéro 16 de Puerta et en portant une pancarte dans laquelle il y avait écrit « on joue pour toi ».

Après une émotive minute de silence, le public du Camp Nou venu nombreux (parmi lesquels se trouvaient 12 socis du F.C.B Giovani aura été le protagoniste de la rencontreClan) souhaitait que son équipe lave la mauvaise image laissée dimanche dernier à El Sardinero.

L’adversaire pour cette soirée de Gala était l’Inter qui a fait le choix de laisser à Milan queques piliers de l’équipe tels que Figo, Ibrahimovic, Suazo, Julio César, Córdoba, Samuel, Zanetti, Stankovic... un choix qui allait peser lourd sur le cours de la rencontre.

La première mi-temps a été un festival de football et de buts. Il semblait que ce n’étaient pas les mêmes hommes que ceux qui avaient tant déçu à Santander. L’effectif barcelonais était forme par Jorquera, Zambrotta, Oleguer, Marquez, Abidal, Toré, Xavi, Deco, Henry, Ronaldinho et Giovani.

Les seuls changements majeurs étaient donc l’entrée en jeu de Giovani et Henry dès le début de la rencontre. Le français commence déjà à montrer des gestes qui rappellent celui qu’il était à Arsenal, tandis que Giovani continue à démontrer qu’il a les épaules assez solides non seulement pour faire le saut en équipe première, mais surtout, de se faire une place sur le terrain de jeu.

De fait, c’est grâce au mexicain qu’est arrivé le premier but suite à une récupération de ballon au milieu du terrain… passe en profondeur vers Giovani survolté qui oblige Chivu à tacler le canterano alors qu’il s’apprêtait à tirer. C’est Ronaldinho qui s’est chargé de le transformer et ce dernier a dédié le but avec un geste vers le ciel.

La nuit commençait bien et grâce à Giovani elle allait encore s’améliorer. Nouvelle interception de Touré et passe en profondeur vers le jeune mexicain qui se débarrasse de Chivu sans la moindre difficulté et fusille Toldo du pied gauche à la minute 11.
C'est sur cette action qu'Eto'o s'est blessé hier soirL’Inter n’avait pratiquement pas touché le ballon et le score était déjà de 2-0. Les blaugranes ne semblaient pas disposés à s’arrêter en si bon chemin et ils continuaient à tester les cages de Toldo qui faisait ce qu’il pouvait pour que la rencontre ne tourne pas à l’humiliation : Touré de la tête, tir lointain de Xavi et une nouvelle fois Giovani de l’intérieur de la surface auraient pu alourdir la marque, mais Toldo l’a évité.

En ce qui concerne Ronaldinho, ce dernier a tenté d’ajouter son grain de sable grâce à un essai de lobe depuis le milieu du terrain qui est passé juste au dessus et un coup franc qui a obligé Toldo à dégager en corner.

Le milieu de terrain était formé par Xavi, Deco et Touré qui commencent à s’entendre à merveille. Même l’ivoirien s’est incorporé à de nombreuses reprises en attaque. De fait, c’est sur une de ces incorporation que Touré a intercepté un ballon et a décroché une frappe de mule qui a battu une nouvelle fois Toldo à la minute 37.

C’est donc sur ce score sans appel que les deux équipes ont retrouvé le chemin des vestiaires.

A la reprise, Frank Rijkaard a décidé de faire tourner l’effectif en remplaçant la moitié de l’équipe : Valdés, Milito, Thuram, Iniesta, Messi, Sylvinho et Eto’o ont fait leur entrée en jeu avec la ferme intention de démontrer qu’ils étaient aussi en mesure de faire aussi bien que leurs compagnons.

Valdés a été chargé de soulever cette 42è édition du GamperDès le début, Eto’o a voulu apporter son but à ce festival offensif. Une-deux avec Henry et première occasion de la seconde mi-temps. Grâce à une talonnade du français, le camerounais s’est retrouvé seul face à Toldo mais son manque d’angle l’a empêché de marquer le quatrième but de la soirée. A cet instant, Eto’o reste au sol et demande aux médecins de l’équipe de venir… par prudence et alors qu’il venait de rentrer, Eto’o décide de se faire remplacer afin de ne pas aggraver sa blessure à la cuisse. Des tests médicaux supplémentaires seront réalisés aujourd’hui mais la présence du camerounais ce WE au Camp Nou face à l’Athletic reste incertaine.

Rijkaard a donc décidé de faire entrer Motta. Quelques instants plus tard, une excellente occasion de Messi s’est terminée par une passe en profondeur vers Iniesta qui a permis au canterano de tromper Toldo grâce à son sang froid à toute épreuve, qui lui permet ainsi de marquer le quatrième but de la rencontre à la minute 55.

Avec ce score sans appel, Mancini a décidé de faire aussi de nombreux changements ce qui a eu pour conséquence de faire baisser le rythme de la rencontre. Les seuls qui continuaient à chercher le but étaient Messi et Henry. En effet, on sentait que le français souhaitait marquer son premier but en tant que blaugrana au Camp Nou et il a failli y parvenir à la minute 70 en tentant de reprendre acrobatiquement un centre de Sylvinho.

Rijkaard a décidé de faire rentrer Marc Crosas à la place de Touré, mais c’est Motta qui a marqué le cinquième et dernier but de la soirée. Suite à un corner lancé par Deco, l’italo-brésilien s’élève au dessus de tout le monde et bat Toldo grâce à une belle tête croisée. Motta a marqué ce qui pourrait être son dernier but en tant que blaugrana. En effet, Miguel Ángel Gil Marín, représentant de l’Atlético de Madrid se trouvait hier soir dans les gradins du Camp Nou afin de négocier l’arrivée de Motta au sein de l’effectif colchonero.

C’est donc sur ce score sans appel que le Barça remporte le 42ème Trophée Joan Gamper en sanctionnant le manque de sérieux de l’Inter par la première « manita » de la saison. Ce festival de buts aura intégralement été dédié à la mémoire de Puerta et Casaus et aura permis par la même, de réconcilier cette équipe aux capacités illimitées avec un public assoiffé de titres.


Source: Sport

Posté par kTaLaN
Article lu 14105 fois