Array Eto'o porte plainte contre le Barça - FC Barcelona Clan

Article | Eto'o | mardi 22 septembre 2009 à 13:13  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Samuel Eto'o a déposé une plainte contre le FC Barcelone pour réclamer les 15% du montant total de son transfert à l'Inter, selon les informations du programme 'El club de la mitjanit', de Catalunya Ràdio...



Eto'o n'aurait pas reçu au moment de quitter le Barça cette commission qui, selon cette émission, correspond légalement aux footballeurs sauf renonciation expresse.

Le Camerounais et le Barça se verront lors de l'acte de conciliation. La comparution pour cet acte est préalable à une demande dans les cas où les parties ne parviennent pas à un accord, ce qui ne semble pas être le cas dans ce dossier, car le FC Barcelone considère que le joueur réclame une pétition inadéquate.

Samuel Eto'o a signé cet été à l'InterEto'o a signé à l'Inter l'été dernier dans une opération d'échange avec l'avant centre suédois Zlatan Ibrahimovic. Le coût de l'attaquant camerounais a été évalué à 20 millions d'euros desquels le joueur estime que 15%, soit 3 millions d'euros, lui correspondent.

Cependant, le FC Barcelone lui a déjà argumenté avec insistance que ce montant n'est pas à la charge du club catalan pour 2 motifs : car dans ce cas, le payeur est le club qui achète, c'est à dire, l'Inter, et parce que ce montant ne s'effectue qu'entre équipes espagnoles.

La norme de l'Asociación de Futbolistas Españoles (AFE) accorde que le transfert de joueurs entre équipes espagnoles, le footballeur a droit à 15% du montant du transfert.

Face à cette situation, le FC Barcelone a informé qu'il ne donnera pas suite à la réclamation d'Eto'o et que, par conséquent, tout porte à croire que le joueur présentera une demande qui devra être jugée par un tribunal.

L'accord entre les parties pourrait être bouclée de manière amicale, à une date qui doit encore être déterminée lors d'un acte de conciliation. Si cela ne se produisait pas ainsi, le sujet parviendrait aux tribunaux.


Le précédent

Un cas similaire existe, qui contredit la thèse du FC Barcelone. Il s'est produit en février 2008 lorsque le tribunal numéro 3 de La Corogne a statué contre le Deportivo, lors d'une réclamation effectuée par Albert Luque pour un montant de 2'1 millions d'euros lors de son transfert à Newcastle.

Ce tribunal a pris en considération la demande et a condamné au versement de 2'1 millions d'euros (le transfert était de 14 millions) l'équipe galicienne, après que le joueur et son avocat s'en soient remis à la convention collective de l'AFE qui permet la réclamation de 15%, bien que le club anglais n'était pas affecté par ce règlement.

Le joueur a interprété que la convention n'était pas applicable au club anglais, mais qu'elle était obligatoire, et a statué en faveur du joueur pour qu'il reçoive ces 2'1 millions d'euros.

L'article 17 de cette convention souligne que les parties concernées par ce règlement accordent que le versement au joueur du 15% du montant du transfert sera effectué par le club qui acquiert les droits.




Source: Sport

Posté par marco93fcb
Article lu 14127 fois