Array Athletic Bilbao 1-2 FC Barcelone : Belle option sur la Supercoupe d'Espagne - FC Barcelona Clan

En Une | Supercopa | lundi 17 août 2009 à 02:51  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Mené 1-0 juste avant le repos, le Barça a su réagir en seconde période pour décrocher une victoire précieuse dans l'optique du match retour au Camp Nou.

Les faits et le jeu

Après deux matches à Wembley avec 80 % de joueurs de la cantera et une tournée américaine où Pep Guardiola a également effectué une large revue d’effectif, ce match aller de Super Coupe d’Espagne était le premier véritable test pour la Pep Team version 2009-2010. Un vrai test car San Mames reste l’un des chaudrons les plus bouillants d’Espagne, et que l’équipe était privée de Messi et Iniesta, ainsi que de la recrue star de l’été Ibrahimovic.

Au coup d’envoi, Guardiola a donc aligné du classique en défense avec Alves, Piqué, Puyol et Abidal devant Valdes, du presque classique au milieu avec Touré et Xavi accompagné de Keita, et du quasi expérimental devant avec Henry de retour de sa (très) légère blessure au tendon d’Achille épaulé par Bojan et Pedro. Quand on recrute du poste pour poste (Maxwell pour Sylvinho, Ibra pour Eto’o et Henrique de retour de prêt pour Caceres), il ne faut pas s’étonner de se retrouver avec le même banc famélique que la saison passée…

Le début de match est très à l’avantage des Catalans qui jouent haut et mettent en exergue leur qualité technique face à des joueurs de Bilbao très prudents. Bojan dès la 4ème minute trouve la barre transversale d’une frappe magique avant que, quelques minutes plus tard, Alves n’oblige le gardien basque à une claquette de très grande classe à la suite d’une frappe lointaine de 35 mètres (11’). A ce moment là du match, le Barça est souverain et mène tranquillement son petit bonhomme de chemin, Bilbao ne voyant pas le jour. Ce scénario se poursuit jusqu’à la demi heure de jeu. Hélas pour le Barça, le score est toujours nul et vierge. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé, Xavi notamment ayant manqué une incroyable occasion en tirant au dessus après une offrande d’Abidal, bien décalé par Henry (24’).

Passé la 30ème minute, Bilbao se réveille un peu, joue plus haut, de façon plus agressive et commence à perturber le ronronnement du moteur catalan jusque là si impeccable. Après quelques petites alertes sur la cage de Valdes, l’Atletic se permet même le luxe d’ouvrir le score à la suite d’un une-deux manqué par Touré au milieu et d’une frappe déviée par Puyol (1-0, 45’). Un but sur son temps faible, le Barça est mal payé.

Au retour des vestiaires, aucun changement côté Barça. Bilbao continue de jouer assez haut et de gêner la relance et les premières passes catalanes. Bojan est invisible, tandis que Pedro rate à peu près tout ce qu’il entreprend. Henry de son côté se montre disponible, mais sa finition est tragique. Il n’y a guère que Alves, Keita ou Xavi pour faire vivre un peu le cuir et amener le danger. C’est d’ailleurs ce dernier qui sonne la charge peu avant l’heure de jeu en égalisant d’une frappe sans contrôle après un décalage de Pedro servi par un joli déboulé de Keita (1-1, 58’). Ce but tend à redonner au Barça plus de maîtrise. Toutefois, ce n’est pas d’une belle action, mais d’un exploit individuel que viendra le second but catalan : Pedro à 25 mètres s’offre un remake du but de Touré en finale de Copa contre ses mêmes Basques, en envoyant une frappe du droit d’une violence inouïe dans le petit filet de Iraizoz (2-1, 68’).

 

Pedro buteur décisif

2-1 et bientôt 3-1 ? Non puisque Keita rate une belle opportunité en tirant à côté lors de son face à face avec le gardien de Bilbao, et puisque Alves touche du bois d’une nouvelle frappe magistrale en dehors de la surface. On en reste là. Il suffira de bien gérer au retour au Camp Nou avec le retour des stars pour décrocher le premier trophée de la saison. Un trophée qui on l’espère en appellera d’autres.


Les joueurs :

Valdes : 5,5
Globalement un match tranquille et sûr, mais quelques petites hésitations en fin de seconde mi-temps. Impuissant sur le but de Bilbao, la frappe étant déviée.

Alves : 7
Très en jambe, il a amené constamment le danger dans son couloir. Sans doute le meilleur Barcelonais. Deux frappes magnifiques qui auraient mérité mieux. Un jaune en fin de match en réponse à l’agressivité basque.

Piqué : 5,5
A l’image de l’équipe, tout d’abord impérial, puis emprunté, et à nouveau efficace en seconde mi-temps.

Puyol : 5,5
Une envie incroyable, mais elle coûte au final sans doute le but, son retour désespéré aboutissant à dévier la trajectoire de la frappe de l’attaquant basque…

Abidal : 4
Un bon début avec notamment ce centre pour Xavi à la 24ème minute. Puis le plongeon avec une liste assez impressionnante d’approximations techniques. Vraiment très médiocre.

Touré : 5
Timoré, on l’a peu vu en première mi-temps avec une activité décevante. Il perd le ballon du 1-0. Mieux en seconde période. Il a fini relayeur après l’entrée de Busquets.

Xavi : 6
Un but qui vient compenser son énorme raté de la première mi-temps. Il a joué un peu trop bas et a eu du mal à trouver ses attaquants. Néanmoins, c’est de lui que sont venus tous les mouvements intéressants. Remplacé par Busquets.

Xavi buteur

Keita : 6
Un premier acte inquiétant, avec du déchet et une présence physique quasi inexistante. Ce fut beaucoup mieux après la pause, avec pas mal de verticalité et plus de précision. Manque un but tout fait.

Pedro : 6,5
Match bizarre du Canterano. En effet, dans le jeu ce fut proche du néant, avec très peu de ballons ou alors très mal négociés. Un déchet affolant même dans des gestes simples (contrôle, passe). Toutefois, il est passeur décisif pour Xavi puis auteur d’un but somptueux qui donne la victoire… Ou comment sauver joliment son match.

Bojan : 4,5
3 minutes, c'est le temps qu’il a fallu a Bojan pour apparaître avec une frappe croisée. 4 minutes, c’est le temps qu’il lui a fallu pour disparaître après sa barre transversale. Introuvable.

Henry : 5
Une finition lamentable (frappes ultra molles, tentative de lob risible…) mais un apport au jeu souvent pertinent. S’est baladé entre l’axe et le couloir gauche. On en attend beaucoup plus… Remplacé par Jeffren.


Fiche technique :

Athletic Bilbao : Iraizoz - Iraola, Ustaritz, Ocio, Koikili - Susaeta, Orbaiz, Gurpegui, Gabilondo (Castillo, min.67) - De Marcos (Toquero, min.60), Llorente (Etxeberria, min.74).

FC Barcelone : Valdés - Alves, Piqué, Puyol, Abidal - Touré, Xavi (Busquets, min,81), Keita - Pedro, Bojan, Henry (Jeffren, min.74).

Buts : 1-0, min.45: De Marcos. 1-1, min.58: Xavi. 1-2, min.68: Pedro.

Arbitre : Rubinos Pérez.
Avertissements : Gurpegui, Koikili, Piqué, Alves.

Crédits : sport.es ; marca.com


Posté par javito
Article lu 12151 fois