Array Un joueur à la loupe : Xavi face au Milan AC - FC Barcelona Clan

Article | Xavi | dimanche 18 septembre 2011 à 17:21  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Retour sur le match de Champions League de la semaine passée, où Xavi officiait en tant que capitaine face au Milan AC.

Analyse et commentaires

Le match commence très mal pour les Barcelonais avec ce but de Pato après une accélération fulgurante pour laisser sur place la défense. Xavi n'est pas fautif sur ce but, il aurait pu peut-être presser Boateng pour l'empêcher de donner le ballon à Pato, mais la passe aurait quand même pu être délivrée. Juste après, les Blaugranas posent le pied sur le ballon, Xavi donne un nombre incalculable de passes, à droite, à gauche, en arrière. Le maestro espagnol est très présent au milieu du terrain, il court beaucoup pour aller chercher les balles dans la défense et la ramener vers l'attaque. Un point négatif est le peu de passes au centre de l'attaque, Xavi n'a pas été assez décisif sur cette première mi-temps, même s'il n'y avait pas non plus beaucoup d'appels pour l'aider dans sa tâche.

Xavi est à l'origine d'une passe pour Dani Alves, qui arrive à décaler Messi pour amener le but barcelonais (Pedro), il fait également une sorte d'appel de balle, pour libérer un peu Messi du marquage adverse. Dans cette première période, il a joué parfois à l'entrée de la surface, en se projetant même à l'intérieur, pour recevoir des balles, et pour jouer avec Messi. A la fin de la première période du match, Iniesta se blesse et cède sa place à Fàbregas, un joueur qui a moins d'automatismes à ce poste. À la dernière seconde, Xavi tente également une belle frappe, détournée par Abbiati. Xavi a été assez actif lors de ce premier acte, sans être pour autant décisif, une meilleure prestation de ses coéquipiers d'attaque aurait pu amener d'autres occasions de buts.

La seconde mi-temps commence sur les mêmes bases, Xavi dicte le jeu comme à son habitude. Il tente une nouvelle frappe à la reprise, le gardien détourne en corner. La suite du match est gérée par le créateur barcelonais, il fait bien tourner la balle, joue un peu plus bas avec Cesc sur le terrain. La seconde période de Xavi est également assez bonne, il a été un peu moins présent qu'avec Iniesta sur le terrain, ayant moins de repères avec Fàbregas.

De manière plus globale, le match de Xavi est à l'image de celui du Barça : de la maîtrise et du calme mais pas d'incision ni de dangerosité. Xavi a tenu son rôle de maestro, multipliant les appels de balles et son volume de jeu pour avoir une grande emprise sur la partie. Il a établi la connexion entre tous les joueurs et a donné de l'air à un Barça en manque d'apport offensif. Il dicte ainsi un tempo plus lent à un match qui était électrique depuis l'ouverture milanaise à la 24e seconde, un tempo plus en phase avec le jeu catalan, qui fait courir un adversaire ayant entamé la rencontre tambour battant dans l'engagement physique.

Le 6 du Barça a donc fait son match, le peu de danger en phase offensive n'est pas vraiment à lui reprocher, tant les appels de balles du trio d'attaque furent insipides et sans prise de risque apte à amener le danger contre un bloc équipe organisé. Au contraire, il ne fut pas rare de voir Xavi avancer balle au pied (chose peu commune en temps normal) afin de chercher des solutions et d'apporter le surnombre pour donner plus de liberté à Messi.

On peut reprocher au milieu catalan le manque de combinaisons, non pas avec l'attaque, mais au sein du milieu lui-même, pour se débarrasser de la ligne médiane milanaise. Une des causes en est le manque d'automatismes  entre Xavi et Fàbregas (rentré en cours de jeu) ; le nouveau joueur du Barça n'aura pas offert des possibilités concrètes entre les lignes à Xavi, tout le contraire de ce que peut apporter Iniesta. Cesc s'est positionné bien bas, et tellement collé à Xavi qu'il a presque paru invisible dans certaines phases de jeu. Or, l'apport de Xavi est fatalement lié à celui de Fàbregas à ce poste ; si l'un apparaît être en dedans, l'autre ne voit pas ses efforts récompensés.

En poussant l'analyse à son extrême, on se rend compte que Xavi a effectué un effort physique énorme, non seulement pour organiser le jeu mais aussi pour récupérer des ballons, il a donc rempli sa part de boulot mais ses co-équipiers l'ont clairement délaissé, à commencer par Villa qui n'a pas offert l'habituel lot d'appels croisés en profondeur, mais aussi Pedro, au placement bien trop stéréotypé pour peser sur le bloc milanais, et enfin Messi, qui n'a que par intermittence proposé ses dézonnages ravageurs.

Vidéos

Le match complet : youtube - megaupload

Comme son habitude, Xavi a effectué quelques feintes pour se défaire de la pression adversaire [minutage vidéo : 0:33, 1:13, 1:38, 3:33]. On note une certaine différence entre la première et la deuxième période de Xavi, tout d'abord dans les décalages, beaucoup moins efficaces à [0:42, 1:03, 2:27] qu'à [3:16] où il finit par frapper. Il a fait de très bon choix à [1:20], a tenté de jouer entre les lignes à [1:24, 1:41] mais a par moments beaucoup trop conservé la balle à [1:31] ; il la garde pendant 10 secondes pour finalement faire une passe évidente pour Pedro. À [2:00] il choisit de faire une feinte sur place pour finalement donner le ballon à Iniesta à 1 mètre de lui... Xavi a, par intermittence, ralenti le jeu du Barça. Mais il a aussi fait remonter le ballon, à [0:42, 2:13, 3:01]. Plus souvent à gauche à partir de l'entrée de Fàbregas, il a donc plus souvent joué long pour trouver Alves ou Pedro [2:40, 3:16, 3:51]. À deux reprises, il a joué en profondeur pour un attaquant lancé, pour Messi [1:48] et pour Pedro [4:21].

Le jeu sans ballon : megaupload

Sur la première action, on voit Xavi courir vers la surface pour prendre le rôle de 9 et ainsi permettre à l'équipe d'avoir un pivot. À [0:40] il fait un premier appel auquel Boateng ne mord pas et continue de limiter le champ à Iniesta. Sur la même action, il fait une bonne course vers le point de pénalty mais Messi n'a pas le temps de le servir. Toutefois, Xavi avait libéré de l'espace sur le flanc gauche mais Messi n'y a pas jeté l'oeil. À [1:01] il est de nouveau aux abords de la surface et déclenche une course vers le point de pénalty, cette fois Messi l'a vu mais sa passe est contrée. Il réalise une belle course à partir de [1:08] mais n'est servi ni par Alves ni par Villa. Le capitaine du soir a effectué un pressing, parfois en retard mais pas toujours à [0:58, 1:23, 1:30, 1:41, 1:48, 2:24, 2:28].

La loupe dans la loupe : les tirs de Xavi

Fait assez rare pour être souligné, Xavi a tiré au but à plusieurs reprises lors de ce match. Son premier tir a lieu en toute fin de première mi-temps. Il se trouve aux 20 mètres et décoche une puissante frappe qui passe à droite des cages d'Abbiati. L'envoi est splendide mais on peut se demander si c'était la meilleure chose à faire.

Le Barça était en effet à 6 contre 6 face à aux Milanais : Xavi, Alves (1), Pedro (2), Villa (3), Fàbregas (4, limite hors jeu), et Messi (5). Avec cette présence blaugrana dans la surface, Xavi aurait pu par exemple ouvrir sur Alves à droite, qui aurait cherché à centrer ou combiner avec Messi. Villa était démarqué dans le rectangle et aurait pu être servi aussi.

 

Sur le second tir (début de seconde période), la situation est sensiblement différente. Les Blaugranas sont toujours à 6, Xavi est toujours aux 20 mètres, mais le Milan est cette fois à 8 joueurs et est positionné plus haut, il n'y a pas d'invasion barcelonaise dans la surface italienne.

Les solutions de Xavi sont majoritairement latérales (1 - Pedro, 2 - Messi, 3 - Villa) et plutôt qu'entamer une séance de handball, il prend l'option de frapper. Le choix est judicieux puisqu'il cadre son envoi et Abbiati doit sortir le ballon en corner.

À noter que le troisième et dernier tir de Xavi du match est un coup franc direct, non cadré.

 

Statistiques

Xavi a joué  90 minutes et a parcouru une distance de 11.265 km. Il a effectué 3 tirs dont un cadré, et a commis une seule faute.

Note du joueur

  • barcamundial ............. 7 / 10 : "Si les autres joueurs avaient sa grinta, le but concédé à la 92e n'aurait été qu'anecdotique. Merci Maestro."
  • Bbarça..................... 7.5 / 10 : "Un bon match de Xavi, qui a bien dicté le jeu, sans être vraiment décisif mais en gardant la possession, si tous ses coéquipiers avaient été de son niveau, le score ne serait pas le même."
  • jAX.......................... 6.5 /10 : "Bon match avec plus de mobilité et de justesse que lors des rencontres précédentes."
  • Wedge................... 7 / 10 : "Excellent dans l'orientation du jeu. Un match solide."
  • Moyenne................ 7 / 10


L'avis du forumeur (elphin92) :

"Xavi a livré un match correct, il a beaucoup aidé à la relance. Son rayonnement a été plus que limité par le peu de mouvement autour de lui, mais il reste sans doute le meilleur joueur sur le terrain, comme souvent. Il semble enfin avoir retrouvé ses jambes, il fut moins lent que d'habitude."
6.5 / 10 

 

 

Article écrit par Bbarça (récit du match), barcamundial (analyse globale), jAX (vidéos et commentaires) et Wedge (loupe dans la loupe).


Source: FCBClan

Posté par Wedge
Article lu 4559 fois