Array Un joueur à la loupe : Piqué contre Bilbao - FC Barcelona Clan

En Une | Gerard Piqué | lundi 2 avril 2012 à 17:21  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Chahuté dernièrement, Piqué revient en forme depuis quelques rencontres. Son match au Camp Nou face aux Basques de l'Athletic.

Analyse et commentaires

Composante droite de la charnière centrale concoctée par Guardiola, Piqué s'est mis particulièrement en évidence sur ce match. Plus frais physiquement, il ne se contente plus d'être le premier relanceur en servant ses compères directs que sont Alves ou Busquets, mais se décide même à perforer le premier
rideau défensif d'un bloc basque éparpillé sur la largeur et avare en efforts (pour rappel, ils ont joué Schalke en Europa League à 48H seulement de la rencontre).

Ayant donc des conditions adéquates, et voyant que le pressing basque se concentrait sur la zone Busquets-Thiago, le défenseur international espagnol prend ses responsabilités, et n'hésite pas à remonter balle au pied pour apporter le surnombre, voire des occasions de buts. On compte ainsi une dizaine de montées de Piqué en l'espace de cinquante minutes ;  sa technique de balle lui permet de résister au retour des défenseurs et de conserver le ballon, et parfois de le délivrer dans de bonnes conditions, créant des offensives intéressantes.

Ces percées aux avant-postes ont de plus inspiré Mascherano, qui a souvent essayé de faire de même, une donnée tactique a priori anecdotique mais qui a totalement chamboulé le bloc de Marcelo Bielsa, car en portant le ballon sur plusieurs mètres, les deux défenseurs éliminent trois ou quatre joueurs
d'un coup, et accèdent plus rapidement à Messi tout en épargnant à Iniesta ou Thiago un effort considérable. C'est aussi cela le football total façon Pep, une attaque qui défend, mais aussi une défense qui attaque.

Dans un contexte plus défensif, Piqué a montré une certaine agressivité sur son homme (qu'on n'avait plus vue chez lui depuis longtemps déjà), en étant inspiré dans ses déplacements et incisif dans ses interventions. La charnière centrale du soir, comme souligné par Guardiola, a ainsi évolué à un niveau remarquable, ne laissant à l'Athletic qu'une pauvre occasion de but. Signalons les difficultés dans son jeu de tête offensif : dans les airs, Piqué a toujours autant de mal à marquer un but, il manquera un but facile en plaçant trop près d'Iraizoz alors qu'une simple et plus intelligente déviation aurait permis au Barça d'agraver le score.

Dans l'ensemble, Piqué a certainement livré sa meilleure performance de la saison, il sera attendu au tournant et on espère qu'il saura être tout aussi régulier alors que l'exercice en cours s'approche de son dénouement.

 

Vidéo

>> Piqué contre l'Athletic Bilbao, sur dailymotion.

 

La loupe dans la loupe : Piqué aux deux visages

Piqué défensif

  • Duels aériens : Piqué a en a gagné la plupart, que ça soit avec Toquero ou Llorente (minutes : 5e, 26e, 60e).
  • Lecture du jeu : impériale, la plupart des attaques basques ont été dégagées, taclées, interceptées par le Catalan. De même pour les centres, toujours là pour les contrer ou les intercepter (19e, 21e, 22e, 32e, 40e, 64e, 65e, 79e, 81e, 85e, 91e !!).
  • Sauvetages : à la 79e, Piqué sauve l'équipe sur la ligne en sortant le ballon en corner, suite à un tir de Muniain qui filait dans les cages de Valdés. Deux minutes plus tard, Gerard contre avec son dos un centre très dangereux de Susaeta.
  • Alerte : rarement prit à défaut, il se fait néanmoins prendre de vitesse en début match à la deuxième minute, où l'attaquant basque le déborde et centre dans les bras de Valdés. La seule grosse alerte pour Piqué.

Piqué offensif

Jouant souvent haut, Piqué a servi énormément d'appuis pour ses coéquipiers, jouant court et à une touche de balle. Ses grosses occasions :

  • 5e min : Piqué seul au point de penalty, il est servi, mais sa frappe en un temps du gauche est au-dessus.
  • 25e : Piqué est tout près d'ouvrir le score. Il dévie un centre de Messi, mais c'est repoussé sur la ligne par un défenseur basque.
  • 68e : Il rate une occasion en or. Sur un corner, Piqué est tout seul au second poteau, il prend mal le ballon de la tête, qui va droit dans les bras du gardien.
  • 79e : Piqué décide de faire l’ailier et déborde sur la gauche, mais rate complétement son centre, Messi sourit.

 

Statistiques

  • Général 
    • Ballons récupérés :   13
    • Ballons perdus :  8
    • Duels gagnés : 7
    • Duels perdus : 2
    • Corners provoqués : 0
    • Corners concédés :   3
    • Temps de jeu : 90 min
  • Passes 
    • Passes tentées : 53
    • Passes réussies :  47
    • Passes dangereuses :  0
    • Passes décisives : 0
  • Tirs 
    • Tirs :   3
    • Tirs cadrés :  2
    • Tirs sur les montants : 0
    • Buts : 0
  • Fautes 
    • Fautes subies :   0
    • Fautes commises :   1
    • Hors-jeu :  0
    • Cartons jaunes reçus :  0
    • Cartons jaunes provoqués : 0

     

Note du joueur

  • barcamundial........ 8 / 10 (Une présence athlétique et un volume de jeu impressionnants, il
    s'agit maintenant de garder ce niveau sur la durée
    .)
  • Varro................... 8.5 / 10 (Match presque parfait, dommage qu'il n'ait pas concrétisé ses actions par un but !)
  • Wedge................ 9 / 10 (Man of the Match.)
  • Moyenne............. 8.5 / 10

 

Le thermomètre du forum

"On l'a suffisamment défoncé pour reconnaître que là on a le vrai Piqué, celui qu'on aime et qui mérite qu'on l'appelle Piquenbauer." (Vince-Blaugrana)

"L'homme du match tout simplement ! Quand il sauve le but sur la ligne on se dit qu'il est définitivement de retour. Je dirais enfin !" (malak-jade)

Note de l'après-match : 9/10 (cliquer pour lire)

 

Crédits article : barcamundial (analyse), Varro (loupe dans la loupe), jAX (vidéo), Wedge (statistiques).


Source: FCBClan

Posté par Wedge
Article lu 3973 fois