Array Un joueur à la loupe : Messi contre Séville - FC Barcelona Clan

En Une | Messi | jeudi 27 octobre 2011 à 19:00  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Leo Messi, en panne de réussite en Ligue des Champions, cherchait à retrouver son efficacité en championnat, face à des Andaloux habitués à se faire corriger au Camp Nou...

Première mi-temps

Messi entame la première période comme à son habitude à son poste de faux numéro 9. Il ne touche pas beaucoup de ballons en début de match car l'équipe est sous pression et préfère faire tourner le ballon entre les 6 joueurs les plus bas (Alves, Mascherano, Abidal, Thiago, Keita et Xavi). Malgré tout, sur une première situation, excentré côté gauche, il tente une passe aérienne en profondeur pour Iniesta qui est trop court pour pousser le ballon au fond. La Pulga tient son poste avancé, à 40 mètres des buts adverses et toujours en retrait des défenseurs adverses. Malgré tout, quand Iniesta le cherche dans la surface au quart d'heure de jeu, Messi est là, démarqué par rapport au défenseur le plus proche de lui mais manque de peu le ballon. Positionné entre les deux lignes défensives de Séville quand le Barça est maître du cuir, Messi se laisse presque volontairement en hors-jeu quand Séville possède la balle.

Très peu cherché et trouvé durant les 20 premières minutes, Messi est petit à petit redescendu pour toucher plus de ballons et tenter de lancer Villa en profondeur, laissant le soin à ses coéquipiers de combler ses mouvements, sans succès immédiat. C'est pourquoi Messi se déplace encore, sur l'aile droite comme lors de ses jeunes années. Sur sa première action sur le côté, il élimine deux joueurs de Séville grâce à sa vitesse avant de tenter un centre malheureusement contré mais qui lui revient dessus : par la suite il combine avec Alves et se retrouve en bonne situation de centre mais choisit de changer d'aile et rate sa passe. Sur sa seconde action, il cherche la passe en profondeur au sol depuis une position basse. Le ballon est contré et revient dans ses pieds, Messi s'avance et retente une passe en profondeur, aérienne cette fois, pour Keita, sans succès. Mais l'Argentin récupère de nouveau le ballon et essaye encore une fois une passe en profondeur au sol pour Villa cette fois mais celle-ci est détournée en corner par un défenseur. Messi alterne parfaitement les dribbles et les passes, ce qui rend son jeu quasiment illisible.

Messi a dû faire avec moins de ballons et a donc souvent cherché rapidement Villa dans la profondeur. Le Valencien, occupant l'axe suite au déplacement de Messi, n'a pas pu profiter des très belles passes de l'Argentin puisque interceptées par les défenseurs. Depuis le flanc droit et à partir du moment où le Barça est repassé en 4-3-3, Messi répète le même genre mouvements à savoir : 

  1. Réception du ballon sur l'aile droite, 3 ou 4 touches de balle pour créer l'incertitude chez son vis-à-vis puis passe en retrait pour Xavi ou Thiago suivi d'un mini-jogging vers l'arc devant la surface de réparation.
  2. Réception du ballon sur l'aile droite, 3 ou 4 touches de balle pour créer l'incertitude chez son vis-à-vis puis passe en profondeur pour Villa ou Adriano.
  3. Réception du ballon sur l'aile droite, 3 ou 4 touches de balle pour créer l'incertitude chez son vis-à-vis puis dribble vers l'intérieur suivi d'un changement d'aile ou d'une perte de balle au milieu d'Andalous.

D'ailleurs sur une action de type 1, il s'attendait à recevoir le ballon de Thiago par-dessus la défense mais le jeune joueur a préféré frappé. Messi, passablement agacé d'être si peu cherché lui a rappelé qu'il était là. Juste avant la mi-temps, le double Ballon d'or profite d'un ballon qui lui revient dans les pieds pour éliminer le seul joueur de Séville qui lui fait face et centrer du pied droit. Son centre, contré par un joueur de Séville qui arrive sur lui, devient une frappe cadrée et est détourné par un Varas en état de grâce.

Toujours catalyseur de la mécanique Barça, qu’importe la zone du terrain où il touche le ballon, Messi n'a pu tenir ce rôle en première période tant il n'a pas pu profiter de bons ballons dans l'axe du terrain et n'a pas su se rendre disponible dans cette zone. La triplette Iniesta - Adriano - Villa a créé ses meilleures occasions sans l'Argentin. Son talent naturel n'a pas pu pleinement s'exprimer, de plus il a perdu un nombre conséquent de ballon et ça s'est reflété sur le jeu du Barça en première période.

Seconde mi-temps

La seconde période de Messi commence sur de meilleures bases que la première. Il se propose plus dans la profondeur et fait quelques accélérations à partir de son coté droit. Néanmoins, il est toujours aussi maladroit. Ses passes n'arrivent pas ou rarement aux destinataires dans la défense, il se fait souvent piquer la balle sur ses courses, et il n'arrive pas à faire de frappes. Sa seule occasion est une tête près du poteau droit de Javi Varas. Messi n'est pas non plus très présent dans la construction du jeu, il ne descend pas très bas pour aider ses milieux, les Sévillans très regroupés et l'empêchent de trouver un espace pour recevoir une passe, et également de faire la passe.

Le temps additionnel du match aurait pu être son moment de gloire, l'arbitre siffle un penalty suite à une faute sur Iniesta. Messi se place alors devant le point de penalty, mais des incidents l'empêchent de frapper rapidement, Kanouté tape dans la balle balle, puis se fait expulser. Messi arrive tout de même à tirer, mais un excellent Javi Varas, en état de grâce tout le match, arrête ce penalty. Certains pourront dire qu'il aurait pu être mieux tiré, mais le plus important reste la parade du gardien, la frappe de Messi prenait la direction du petit filet à la gauche du gardien. Messi se sent coupable, il obtient un coup-franc sur le coté droit de l'attaque barcelonaise, mais sa frappe frôle le poteau, l'arbitre siffle la fin du match. Les supporters culés avaient eu le temps de scander le nom de Messi, un stade qui applaudit un joueur manquant un penalty, une première, les spectateurs sont conscients de la pépite en face d'eux.

Sur cette deuxième période, Messi n'a pas réussi à trouver la faille dans une défense très solide de Séville, bien aidée par un gardien qui n'a rien laissé passer. La Pulga aurait pu trouver la faille sur un coup de pied arrêté, mais le gardien en a voulu autrement.

Statistiques

  • Spécial
    • Echanges avec Alves : 7. Messi a reçu 11 ballons de la part d'Alves et il a donné 8 ballons au Brésilien.
    • Xavi. 1 échange, 7 ballons reçus, 5 ballons donnés.
    • Iniesta. 2 échanges, 7 ballons reçus, 4 ballons donnés.
    • Thiago. 2 échanges, 5 ballons reçus, 7 ballons donnés.
  • Général
    • Ballons reçus :  59
    • Ballons récupérés :  1
    • Ballons perdus : 19
    • Dribbles réussis : 8
    • Corners provoqués :  1
    • Corners concédés :   0
    • Temps de jeu : 90 min
  • Passes 
    • Passes tentées :  45
    • Passes réussies :  29
    • Passes dangereuses : 3 
    • Passes décisives : 
  • Tirs 
    • Tirs :  5
    • Tirs cadrés : 3 
    • Buts : 0

Fautes 

  • Cartons jaunes reçus : 0 
  • Cartons jaunes provoqués :  0

Note du joueur

  • Bbarça......... 5.5 / 10 (Messi n'a pas eu son rayonnement habituel, on peut meme dire qu'il n'a pas été bon, à lui de se ressaisir pour qu'on oublie ses deux derniers matchs rapidement.)
  • jAX................ 5.5 / 10 (Match moyen de l'Argentin qui a eu trop de déchet.)
  • Wedge.........  6 / 10 (Clairement pas à son top mais a montré des choses.)
  • Moyenne...... 5.7 / 10

Le thermomètre du forum

« Sur le match, j'ai surtout retenu ses belles et longues passes.  Sa complicité avec Iniesta et à la fin avec Cesc, ça m'avait manqué. »
Nancy

« Moi j'ai trouvé Messi énormément émoussé ce soir. L'accumulation des matchs commence-t-elle à se faire sentir ? »
lazerultra2

« Son penalty raté est révélateur de l'implication qu'il a depuis qu'il est revenu d'Argentine. Il oscille entre nonchalance, nervosité et arrogance. »
elphin92

 

Crédits article : jAX (première mi-temps), Bbarça (seconde mi-temps), Tedd (statistiques spéciales) & mohbarca2006 (autres statistiques).


Source: FCBClan

Posté par Wedge
Article lu 4497 fois