En Une | Neymar da Silva Santos Junior | mardi 26 avril 2016 à 22:12  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

En dépit de sa forme actuelle, la titularisation de Neymar est indiscutable selon son entraîneur Luis Enrique et ses coéquipiers du trio d'attaque, Messi et Suarez.

Menacé en Liga après avoir été sorti de la Ligue des Champions contre l'Inter de Mourinho, Guardiola avait décidé de faire un changement dont il paie l'addition jusqu'à aujourd'hui. Il avait remplacé Ibrahimovic par Bojan. Depuis, le Suédois ne lui a jamais pardonné cet affront et continue à le critiquer dès que l'occasion se présente. Mais cette intervention a été capitale puisque le Barça a gagné la Liga notamment avec des buts de l'attaquant de la Masia à Villarreal et Séville.  

Au début, cette fameuse décision avait fait couler beaucoup d'encre, de même que la relation Ibra et Messi avait couvert plusieurs unes. Le numéro 10 barcelonais est toujours présent dans toutes les polémiques qui touchent son club. Les relations de l'Argentin avec le Suédois qui avait pris la place d'Eto'o furent très suspectes surtout pour leur façon de jouer ensemble, difficile qu'ils ont été à conjuguer pour Guardiola. 

Aujourd'hui on sait que ce n'est pas facile de jouer avec Messi. Ce n'était pas non plus facile pour Villa. Jusqu'à l'arrivée de Luis Suarez. L'Argentin a cédé son poste d'attaquant en pointe à l'Uruguayen et reprend sa place à droite là où il a débuté avec Rijkaard. La relation entre les deux est excellente, sur et en dehors des terrains et cela s'est étendu jusqu'à Neymar. Le trio paraît tellement inséparable que Luis Enrique n'a pas eu le courage d'intervenir, même quand le Brésilien a été sifflé au Camp Nou. 

L'apport de Messi

Neymar reste titulaire, validé par son entraîneur et ses amis du trio. Il a été transcendant en début de Liga en l'absence de Messi. Ce samedi Messi et Suarez l'ont laissé tirer le dernier penalty contre le Sporting, malgré la lutte de l'Uruguayen pour le Pichichi. Neymar a battu Cuéllar, mais il avait aussi marqué contre le Deportivo au Riazor. Les buts augmentent la confiance comme l'a si bien souligné Luis Enrique, et le Brésilien a besoin de vitamines pour pouvoir aider Suarez à aller chercher lLe Soulier d'Or (53 buts dont 34 en Liga). 

Le numéro 10 est pour l'instant le joueur le plus fiable du Barça. Le jeu de l'équipe blaugrana est organisé autour de lui. Auteur du 1-0, il a été décisif sur le 2-0 contre le Sporting et a été tout aussi indispensable au Riazor. L'Argentin repart à gauche pour donner l'amplitude en attaque sur le terrain puis revient en défense pour lancer les transitions, comme ce fut le cas ce samedi sur deux actions mal négociées par Neymar. 

Messi fonctionne comme un footballeur complet et est le véritable leader sur le terrain. Et sur le terrain l'Argentin se sent bien avec Suarez, un tireur unique. Mais aussi avec Neymar, un attaquant très dynamique qui démarre très bien à gauche à l'instar de ses compatriotes Rivaldo ou Ronaldinho. Neymar est imprévisible dans ses décisions mais se donne toujours à fond sur le terrain, nous régalant avec ses feintes, ses changements de directions et ses différentes positions de tir. 

En tout cas, Luis Enrique paraît prêt à maintenir le Brésilien dans un onze plébiscité depuis la conquête de Berlin. Il n'y a plus grand doute au Barça sur celui du latéral droit depuis que le turn over est fini.

Neymar n'est pas Ibra.


Source: El Pais

Posté par Jade
Article lu 7798 fois