Article | Liga | dimanche 8 mai 2016 à 12:46  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Nous avons retrouvé dans les archives des derbys les photos les plus mythiques des Barça-Espanyol. Des images inimaginables aujourd'hui.

C'était en d'autres temps. L'accès aux joueurs était beaucoup plus simple et la possibilité de faire des reportages avec des images insoupçonnables, voire même drôles était beaucoup plus évident qu'aujourd'hui.  

Les derbys étaient la meilleure occasion pour rassembler un joueur du Barça avec un autre de l'Espanyol. Un face à face qui devenait un classique, comme l'image des deux entraîneurs ensemble 24 heures avant le match.  

Voici quelques images tirées de l'archive de Sport, qui ont contribué à l'histoire de ces matchs. Un voyage rétro pour ces belles années où les joueurs se prêtaient plus volontiers au "jeu des derbys".

Complicité roumaine

Popescu et Raducioiu se sourient avec les couleurs de leur club peintes sur les joues.

Question d'origine

Roger et Xavi devant les pancartes de Sabadell et Terrassa. Le benjamin du clan Junyent avait quitté le Barça pour l'Espanyol. Xavi, même si cela paraît difficile à croire maintenant, était alors contesté au Barça, avant d'écrire quelques unes des meilleures pages de l'histoire du club.

Frappes à la Boqueria

Une image pour la postérité. Puyol avec Lopo, Riquelme et Alex Frenandez dans le marché populaire de Barcelone, la Boqueria. Une photo insolite avec Puyol jonglant avec le ballon à l'intérieur de l'enceinte du marché devant le regard amusé des autres joueurs. 

La partie des entraîneurs 

Van Gaal et Brindisi jouent une partie de jeu d'échec, comme une métaphore de schémas tactiques en opposition.

Les mains du derby

Valdés et Argensó, face à face. Un très jeune Victor blague avec le gardien périco de l'époque, Alfred Argensó. 

Amis et rivaux

Saviola et Maxi Rodriguez avaient une très bonne relation pour avoir partagé plusieurs rassemblements avec la sélection d'Argentine. Ils ont gagné ensemble le Mondial U20 durant lequel 'El Conejo' fut MVP. Sur la photo, ils sont ensemble sur la terrasse de l'hôtel La Princesse Sophia. 

Le centre des opérations

Sergio González et Cocu ont été les vedettes de cette session au stade Olímpic. Les deux étaient des pièces maîtresses au milieu du terrain du Barça et de l'Espanyol. 

Le classique babyfoot

Les entraîneurs Pepe Carcelén et Bobby Robson ont accepté de faire une partie de babyfoot, un jour avant le derby.

L'empreinte d'un Brésilien atypique

On voit Rivaldo portant deux ballons, un aux couleurs blaugranas, l'autre blanquiazul. Rivo, comme on l'appelait dans les vestiaires était un Brésilien atypique. Un milieu de terrain buteur, un faux ailier, un type plus propriétaire qu'invité.

Deux Maxis à Barcelone 

Maxi Rodríguez et Maxi López posent ensemble devant la tour Mapfre et l'Hotel des Arts, deux édifices symboliques de Barcelone. 

Sourires... et larmes 

Xavi et Raúl  entretiennent une bonne relation malgré la rivalité. Sur la photo, on les voit souriants, mais lors des matchs, c'est une autre histoire. Les supporters blaugranas n'ont jamais, ni oublié, ni pardonné le douloureux "Tamudazo". 

Les lions indomptables

Eto'o et Kameni partagent le derby aisément installés sur le sofa de l'hôtel. Les deux joueurs camerounais se sont affrontés à plusieurs reprises lors des Barça-Espanyol.

Un canon Flak au château de Montjuïc

Figo et Galca ont accepté de faire une photo au château mythique de Montjuïc près d'un canon original de 88 mm, une des pièces les plus emblématiques de la cour des armes.

Le rôle des mascottes 

Une image qui rappelle que malgré l'histoire, la relation entre les supporters des deux clubs de Barcelone devrait être plus cordiale.


Source: Sport.es

Posté par Jade
Article lu 7384 fois