En Une | Champion's League | vendredi 15 avril 2016 à 17:39  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Un Barça à la dérive a confirmé sa méforme ce mercredi soir en disant adieu à la Ligue des Champions. Qu'est-ce qui a manqué à cette équipe contre l'Atlético Madrid ?

Après cette inattendue débâcle du Barça au Calderòn contre l'Atlético, le barcelonismo passe avec le recul, d'un état de déception profonde, à une tentative d'analyse pour comprendre ce qui s'est passé en cette soirée de mercredi. Pourquoi l'équipe n'a pas réagi ? Pourquoi l'équipe n'a réussi à marquer aucun but ? 

Voici peut être quelques raisons qui ont pu causer l'élimination des Blaugranas. 

1. La MSN, transparente 

Le Barça de Luis Enrique est devenu une équipe qui dépend de son trio. Luis Enrique a permis à Messi, Neymar et Suarez d'être titulaires pendant tous les matchs, même les moins importants. Mais venu le moment le plus décisif de la saison, la MSN se retrouve avec les piles à plat. Messi apathique a joué très loin de la surface et devait délaisser sa position pour combiner avec Iniesta. De Neymar, on n'a presque eu aucune nouvelle de toute la partie, et Suarez a essayé de donner le change comme à l'aller, mais malheureusement sans trouver le chemin des filets cette fois-ci. 

2. Sans solidité défensive, on ne gagne pas une Ligue des Champions

Une équipe avec une défense aussi vulnérable n'aurait jamais pu gagner une Champion's. D'ailleurs, on avait la sensation que cet Atlético aurait pu faire encore plus mal au Barça si après le 1-0, ils avaient continué à presser. Les Blaugranas ont perdu tous leurs duels dans le jeu aérien contre les hommes de Simeone, qui ont été supérieurs même en contre attaque à deux contre quatre. Le nul contre Villarreal, la défaite du Clasico et le match perdu contre la Real Sociedad à l'Aneota n'étaient en rien une coïncidence. 

3. Luis Enrique sans plan B

Que l'Atlético marque en premier était une possibilité. Et tout le monde savait que si cela devait arriver, les Colchoneros allaient fermer complètement le jeu. Donc la question est : "Pourquoi Luis Enrique n'a pas anticipé en essayant d'apporter des solutions ?" Le jeu du Barça ces derniers temps est devenu trop prévisible. L'Atlético a laissé le ballon aux Blaugranas, mais ceux-ci étaient incapables de créer le danger. Sans aucun doute, Simeone a gagné la bataille tactique contre Luis Enrqiue.

4. Un turn over avec les fonds de tiroir 

Bravo, Bartra, Adriano, Douglas, Sergi Roberto, Arda Turan et Munir. C'était le banc du Barça ce mercredi au Calderon. La sensation que lorsqu'un match se corse, il n'y a personne qui peut faire réagir le Barça s'il rentre en deuxième mi-temps. Fonds de tiroirs signifie exactement ceci : avoir des joueurs qui soient capables d'apporter un plus à l'équipe. Et cela vaut ce que ça vaut, mais le Barça a perdu cela depuis le départ de Pedro. C'est donc urgent de recruter un quatrième attaquant. 

5. Un milieu de terrain qui a fondu

Le nombre élevé de matchs joués par le Barça a fait fondre le milieu de terrain. Busquets est juste, Rakitic aussi et seul Iniesta qui s'est reposé un peu plus, paraît garder un bon niveau. Le Don a été hier parmi le petit nombre de joueurs qu'on peut sauver sur le match de ce mercredi. Si en attaque, il manque des idées, un milieu de terrain consistant devrait être capable de palier ce manque par de la solidité et de la fluidité pour éviter de souffrir à chaque transition. Rakitic a paru transparent au Calderón, mais le problème est que le rendement de Arda n'est pas celui qu'on attendait de lui. Sur ce point, il faut souligner que la blessure de Rafinha fut un tracas pour Luis Enrique qui, il faut le dire, n'a pas non plus eu énormément d'options pour la charnière au milieu.


Source: Sport.es

Posté par Jade
Article lu 8726 fois