Array Joueur du mois de septembre: l'indispensable Busi - FC Barcelona Clan

En Une | Sergio Busquets | vendredi 8 octobre 2010 à 21:17  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Impressionnant de régularité en ce début de saison, Sergio Busquets a été élu joueur du mois de Septembre par les forumeurs du FC Barcelona Clan.

Rappel des matchs disputés lors du mois écoulé :

Barça 0-2 Herculés
Barça 5-1 Panathinaikos
Atl. Madrid 1-2 Barça
Barça 1-0 Gijon
Ath. Bilbao 1-3 Barça (voir Busquets vs Bilbao)
Rubin Kazan 1-1 Barça


Un Sergio Busquets totalement ressourcé nous est revenu des terres sud-africaines, où il a conquis le premier sacre mondial de sa sélection. A tel point que bien qu'il soit un joueur à vocation défensive en premier lieu, il s'est illustré au milieu des nombreux grands potentiels offensifs à Barcelone. Busi a récolté environ 70% des votes en sa faveur, éclipsant ainsi Xavi et Messi. A l'avenir, vous pouvez aussi voter sur le forum du FCB Clan dans la section appropriée, en vous inscrivant ici en quelques clics.

 

Busquets en Roja, contre l'Allemagne en CDM

La réussite progressive d'un crack

Sergio Busquets est devenu un élément incontournable du onze type de la Pep Team. Si le fils de Carles Busquets en est là, il le doit en grande partie à sa formidable évolution depuis qu'il a accédé à l'équipe première. Lancé rapidement dans le grand bain par Guardiola dès sa première saison sur le banc du Barça, Sergio est d'abord passé par un second rôle derrière un Yaya Touré impérial à son poste. Après une saison très positive sur le plan collectif mais aussi individuel, conclue par une titularisation en finale de Champion's contre Manchester United, le natif de Sabadell est ensuite passé au premier plan grâce à son intelligence tactique conjuguée à une très bonne utilisation du ballon (qualités idéalement perçues dans cette vidéo) qui caractérisent le profil du milieu défensif parfait pour le style de jeu blaugrana.




Il n'en fallait pas plus pour pousser Guardiola à le titulariser plus souvent au détriment de son milieu ivoirien, dès l'entame de la saison 09/10. Une stabilité qui n'a pas échappé à son sélectionneur Vicente Del Bosque, qui commençait à l'aligner plus fréquemment dans son onze initial. Suite à une année où il aura été le titulaire indiscutable lors d'une saison récompensée d'une Liga très disputée, Busquets a été un élément clé de la victoire de la sélection espagnole en coupe du monde, dans une disposition tactique nouvelle et une solidité défensive remarquable. Une expérience qui lui a visiblement donné beaucoup de confiance pour continuer sa progression phénoménale.

En un peu plus de deux ans, Sergio est tout simplement passé de pensionnaire de la quatrième division espagnole à un joueur qui a tout gagné collectivement, en étant un atout fort pour son club et sa sélection : une réussite forgée par le travail, mais également par un très bon état d'esprit, puisque malgré tout, Busquets reste humble et "ne se considère pas comme une star ou un joueur médiatique, juste un joueur qui essaie d'aider ses coéquipiers et son club à gagner des titres".


Portrait d'un travailleur de l'ombre

Bien qu'il soit un bon manieur du ballon (aperçu vidéo) comme tout milieu central tout droit sorti de la Masia, Sergio est surtout un travailleur de l'ombre, un très bon joueur qui s'insère dans un collectif fort et se distingue comme le complément parfait pour ses coéquipiers. La progression du surnommé "El pulpo" (en référence à son activité sur le terrain) est basée sur une caractéristique fondamentale pour un milieu défensif : l'intelligence tactique. Chez lui, elle se traduit par un placement irréprochable et un respect total des consignes tactiques, comme lors du Mondial et des derniers matchs du Barça, où il se place en libéro laissant les défenseurs centraux excentrés, en phase de conservation de la balle.

Cette qualité est la motivation principale qui a poussé ses entraîneurs à le préférer à de Un crack dans l'ombre grands joueurs, tels que Yaya Touré à Barcelone ou Marcos Senna en sélection. A l'image de Guardiola totalement sous le charme de Sergio, Vicente Del Bosque voit en lui "le joueur qu'il voudrait être s'il redevenait footballeur, un joueur complet et au service de ses partenaires". D'autant plus que les deux misters étaient auparavant des références au poste de milieu défensif et ont toujours cru en lui, à des moments où il était parfois critiqué, parfois mal récompensé. Cette période est désormais révolue, puisque récompensé, il l'est ; en témoignent son but face à Bilbao et sa centième apparition sous le maillot blaugrana, à l'occasion du match européen contre le Rubin Kazan.

Au vu des rencontres disputées en ce mois de septembre, il est facile de constater que les contre performances de Barcelone s'associent à l'absence du canterano. Car si Busi est dépendant du Barça et de son système de jeu, le Barça est également dépendant de Busquets et de son sens tactique comme de son sens du jeu vers l'avant. Sergio est en effet progressivement devenu un joueur indispensable à la formation de Guardiola, et la concurrence imposée par l'arrivée de Mascherano ne fait pour l'instant que le confirmer.


Quelles perspectives pour l'avenir ?


Depuis son retour du Mondial, Busi enchaîne les bons matchs en étant régulier dans ses prestations, chose qui lui faisait parfois défaut avant son aventure sud-africaine. Cette régularité constitue pour lui un nouveau pallier franchi et une grande satisfaction. A présent, avec l'arrivée d'une pointure à son poste comme l'est Javier Mascherano, Sergio devra travailler pour perfectionner son association avec l'argentin sur le terrain. De ce fait, cela serait très utile pour la palette tactique dont dispose Guardiola, dans le but d'élargir les options en vue des matchs compliqués, et spécialement en Ligue des Champions. 

Busquets est plus que jamais prêt à le faire, avec la même discrétion, le même sérieux au travail ... dans l'ombre des stars. 

 


Source: FCB Clan

Posté par Visca-Barça
Article lu 5696 fois