Array Joueur du mois d'août : Pedro comme un phœnix - FC Barcelona Clan

En Une | Pedro Rodriguez Ledesma | mercredi 5 septembre 2012 à 18:30  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

De retour à son meilleur niveau, Pedro Rodriguez a été élu joueur du mois d'août par les forumeurs du FC Barcelona Clan.

Rappel des matchs disputés en août :

Barcelona 5-1 R.Sociedad
Barcelona 3-2 Real Madrid
Osasuna 1-2 Barcelona (vs Osasuna)
Real Madrid 2-1 Barcelona

Pedro Rodriguez - Player of the month

De retour à la compétition avec le Barça après avoir participé à la victoire espagnole à l'EURO, Pedro revient au niveau qui était le sien il y a de cela deux saisons avec une motivation affirmée et se paye le luxe d'être élu joueur du mois d'août par les forumeurs du FC Barcelona Clan. Éclipsant Lionel Messi - auteur de six réalisations en quatre matchs - et ses 39%, l'ailier espagnol a totalisé 17 voix soit 45% du total des votes. Nous vous invitons par la même occasion à participer aux votes pour les prochains mois sur le forum approprié.

Toucher le fond puis revenir au plus haut

Pedro durant un clasicoArrivé au sommet du monde dès sa première saison au plus haut niveau (il gagne et marque dans toutes les compétitions de clubs en 2009 puis gagne la Coupe du Monde avec la selección), Pedro a connu de grosses difficultés dans son jeu depuis le printemps 2011. Son manque de fraîcheur physique et ses efforts énormes sur le terrain ont fait craquer ses adducteurs ce qui a entraîné une pubalgie qui l'a poursuivi quelque temps. Sa fin de saison 2010-11 était en dents de scie et était avant-coureuse de ce qui allait l'attendre la saison qui suit, surtout qu'il ne parvenait toujours pas à trouver le temps de souffler (le banc du Barça ne permettant pas tellement de rotation entre attaquants). C'est donc très difficilement que Pedro démarre la saison suivante avec seulement six buts inscrits entre août et décembre 2011, c'est très loin de ce qu'est capable de faire un joueur de son rang qui a prouvé par le passé qu'il était capable à la fois de marquer mais aussi de se montrer décisif (ce qui n'a que trop peu été le cas la saison passée). Blessé à plusieurs reprises durant la saison 2011-12 et hors de forme à quasiment chaque apparition, Pedro ne pesait plus et pire encore, montrait même du dédain au moment de faire le pressing, ce qui paraissait impensable un an auparavant.

Bien que présent sur 48 matchs la saison passée (le huitième meilleur total du club en 2011-12), Pedro n'a en réalité disputé « que » 2760 minutes (il est le douzième joueur en matière de minutes en 2011-12) soit 57 minutes et trente secondes par match en moyenne. De fait, il est arrivé assez frais en fin de saison et comme ses blessures semblaient derrière lui, Pep Guardiola a de nouveau pu compter sur lui pour les derniers matchs de la saison où Pedro a trouvé le chemin des filets à six reprises et délivré deux passes décisives en dix apparitions sur les onze derniers matchs de la saison. Surfant sur son excellent état de forme, Pedro s'est fendu de quelques belles entrées en jeu durant l'EURO, participant au sacre de son pays. Ce mois-ci Pedro a disputé les quatre matchs du Barça, trouvant le chemin des filets une fois au cours de deux d’entre eux. Mais au-delà de ses statistiques, ce qui a fait de Pedro le joueur du mois, c'est sa détermination affichée très tôt (il a déjà récupéré cinq ballons en Liga); il avait d'ailleurs déclaré : « je débute la saison avec toute l'envie du monde et j'espère que je pourrai faire une bonne saison » au début du mois. Ses prises de balles, ses dribbles, son audace et son réalisme face au but qui semblaient l'avoir abandonné la saison passée sont bien de retour pour le plus grand bonheur de Tito Vilanova.

Portrait d'un élément indispensable

Dribbleur tout bonnement atypique (ses dribbles sont visibles dans cette vidéo), Pedro a su travailler énormément pour arriver à faire d'un défaut un atout puisque combinés avec sa qualité d'ambidextre (parfaitement visible ici), ses dribbles ont été dévastateurs ce mois-ci ou encore lors du dernier Euro (Adil Rami peut en témoigner). Cependant, il est évident que Pedro est un joueur avant tout collectif, qui travaille pour le collectif (ses efforts dans le pressing sont visibles dans cette vidéo) et joue le plus souvent possible en équipe. Il n'est peut-être pas le meilleur ailier du monde, mais aucun autre joueur ne pourrait s'intégrer mieux dans ce Barça que le natif de Santa Cruz de Tenerife car son activité débordante et ses courses répétées mettent parfaitement en lumière Lionel Messi et les milieux de terrain qui se régalent au moment de le servir en profondeur. « Pour nous rendre la vie encore plus facile, nos attaquants arrivent toujours à se démarquer dans l'espace et j'ai donc facilement pu trouver Pedro, qui a très joliment fini l'action » décrivait Iniesta après le but de Pedro contre le Real Madrid en Champion's League il y a deux saisons. Cependant, le Canarien n'officie pas seulement en tant qu'attaquant de rupture, il sait parfaitement servir de point d'appui pour ses partenaires (ici et  pour Messi).

Pedro célébrant la victoire en Coupe du MondeEn plus de tout ces atouts, Pedro présente d'impressionnantes qualités face au but, en effet depuis août 2009 entre la Liga et la Champions League, Pedro a converti 44 de ses 159 tirs en buts soit un taux de conversion de près de 30%. Il est l'un des buteurs les plus redoutables en Espagne voire même en Europe. Ses face à face gagnés face à Casillas (ici,  ou encore ici) ou Van der Saar (vidéo) sont la preuve de la grande force en un contre un du joueur blaugrana.

Guardiola a, d'ailleurs, toujours fait l'éloge du joueur pendant son mandat à la tête du FC Barcelone. « Pedro est vital pour nous, absolument fondamental. S'il était brésilien, on l'appellerait Pedrinho et nous n'aurions peut-être pas les moyens de le conserver. Si je suis arrivé là où j'en suis, c'est grâce à lui. Pedro n'abandonne jamais », disait l'entraîneur blaugrana qui en fin de saison dernière poussait son joueur juste avant le sprint final : « Pedro est toujours une garantie. Cette année, il n’a pas eu de continuité car les blessures l’ont gêné. Ça a été une année difficile mais en ce moment, il revient en forme ». À coup sûr, ces mots ont fait du bien à Pedro qui ne cessera sans doute jamais d'être reconnaissant envers Pep Guardiola de l'avoir poussé ainsi dans le grand bain. « Pep a été quelqu'un qui m'a donné l'opportunité de jouer et qui m'a fait confiance », disait déjà le joueur en décembre 2009 qui avait comme objectif de « permettre à mes parents de prendre leur retraite, ils ont 51 ans et j'aimerais beaucoup les aider financièrement ». Plus récemment, le joueur a déclaré au sujet de Pep Guardiola : « il a changé ma vie. J'aimerais le remercier pour tout ce qu'il m'a apporté et pour m'avoir donné ma chance ».

Teigneux, celui qui participe très souvent à des événements caritatifs ou des camps d'entraînement avec des enfants, n'hésite pas à s'effacer quand Dani Alves se veut plus présent sur ce couloir droit et va même parfois jusqu'à couvrir parfaitement son latéral (ici avec Dani Alves). D'ailleurs il est intéressant de voir qu'avec Pedro sur la pelouse, le Barça encaisse en moyenne 0,7 but par match tandis que sans l'ailier espagnol, cette moyenne augmente jusqu'à 0,9 but par match. À 25 ans, Pedro a désormais tout connu, le très haut mais aussi  le très bas et semble bien parti pour améliorer ses meilleures statistiques (23 buts et 11 passes décisives en 58 matchs en 2010-11) et réaliser des performances encore plus abouties.

Après tout ça ?

Difficile de faire mieux, Pedro a déjà tout gagné et devrait maintenant se concentrer sur la manière dont il arrivera à encore améliorer ses performances pour permettre au Barça de continuer à gagner des titres. Améliorer ses performances ? Ça passe avant tout par une plus grande emprise sur un match, en effet le Barça n'est que trop dépendant des décalages créés par Lionel Messi ou Andrés Iniesta en attaque. Un joueur supplémentaire capable de prendre le ballon et de créer des différences ne ferait que du bien à ce Barça et le numéro 17 semble parfait pour tenir ce rôle, tellement il a été important dans le jeu ce mois-ci plus que jamais.


Source: FCB Clan

Posté par jAX
Article lu 5251 fois