En Une | Ivan Rakitic | mercredi 22 juin 2016 à 08:56  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Au terme de l'affiche phare de la phase de poules, c'est la Croatie qui l'emporte à la surprise générale face à l'Espagne.

Le fil du match

De l'avis général, la Croatie et l'Espagne font partie des trois ou quatre sélections les plus séduisantes de la phase de poules. Les deux équipes s'affrontent en point d'orgue du groupe D avec pour objectif la première place. L'enjeu est de taille, puisque le premier du groupe héritera d'un arbre très abordable, tandis que le second sera reversé avec l'Allemagne, l'Italie, la France et l'Angleterre. Si la Croatie doit faire sans Modric (blessé aux aducteurs), Vicente Del Bosque aligne son onze titulaire, y compris Sergio Ramos menacé de suspension (carte jaune).

Les Croates débutent le match avec l'envie de presser et d'aller chercher les Espagnols, de gêner le porteur du ballon haut sur le terrain. Cependant, les réglages ne sont pas tout à fait au point, puisqu'ils sont pris de court dès la 7e minute par le jeu au sol espagnol : le terrain est remonté en trois passes (Iniesta - Busquets - Fàbregas) et toute l'équipe est hors position. Dans un deuxième temps, Cesc Fàbregas est lancé par Silva et n'a plus qu'à conclure (le but est attribué à Morata qui est le dernier à toucher le ballon).

Menée, la Croatie a l'occasion de revenir au score cinq minutes plus tard. Toujours sous le pressing croate, De Gea est mis en difficulté et dégage mal ; Ivan Rakitic récupère et tente un lob qui rebondit sur la barre et le poteau ! À partir de là, si le Blaugrana croate fait beaucoup d'efforts, il peine à réellement trouver des solutions avec le ballon, à l'image de ses équipiers. L'Espagne multiplie les bons mouvements, avec notamment Silva et Fàbregas, puis finit par ronronner en attendant la mi-temps. Juste de quoi se faire surprendre à la 45e par Perisic qui a effacé Juanfran sur son flanc, avant de servir Kalinic qui trompe De Gea d'une talonnade. Juste avant cette action, Morata venait de rater un contrôle qui l'aurait placé en face à face... ainsi ce n'est pas 2-0, mais 1-1 à la mi-temps.

En seconde période, le rythme baisse encore d'un cran. La Croatie est mieux organisée et il y a beaucoup moins d'opportunités pour la Roja qui fait circuler le ballon. Le match se poursuit sur ce mode jusqu'à un service magnifique d'Iniesta pour Silva dans le rectangle. Le Citizen s'effondre, vaguement accroché, et se voit octroyer un penalty généreux. C'est le capitaine, Sergio Ramos, qui prend ses responsabilités mais son tir est repoussé. Après un dernier quart d'heure à faire le dos rond, la Croatie contre avec Perisic sur le côté qui ajuste De Gea au premier poteau. Score final : 2-1 pour la Croatie. L'Espagne rencontrera donc l'Italie dès les huitièmes de finale. 

Le bilan des Blaugranas

On a vu Andrés Iniesta plus en retrait par rapport aux matchs précédents. Dans le temps fort espagnol (à peu près toute la première mi-temps), les initiatives offensives venaient plutôt de Fàbregas et Silva. Alba a fait le travail avant de disparaître en seconde mi-temps ; de plus, l'arrière gauche est impliqué sur une phase litigieuse qui aurait pu donner penalty (ceinturage de Pjaca). Busquets a fait de bonnes interventions mais sa prestation générale reste dans la norme. Quant à Piqué, il a fait meilleure figure que Ramos dans l'axe de la défense mais est impliqué sur le second but croate, pris de vitesse par Perisic. Pour Rakitic, tout est bien qui finit bien, mais le match aura été frustrant pour lui qui n'a pas beaucoup vu le ballon.


Source: FCBClan

Posté par Wedge
Article lu 6113 fois