En Une | Thomas Vermaelen | samedi 18 juin 2016 à 17:50  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Déjà impeccable contre l'Italie, le défenseur blaugrana a encore livré un grand match face aux Irlandais.

Le fil du match

Minée par les blessures et les mauvaises performances, sa saison cauchemardesque au Barça semble oubliée. Thomas Vermaelen, qui ne doit sa place de titulaire dans l'axe de la défense belge qu'à la blessure de Kompany, s'est montré à la hauteur de l'événement face à l'Italie malgré la défaite. Formant la paire centrale avec Toby Alderweireld et réléguant Vertonghen sur le flanc gauche, il a démontré que séparer le duo de Tottenham n'était pas nécessairement une mauvaise idée.

Face à l'équipe d'Irlande, les Diables Rouges doivent impérativement gagner et le système belge est légèrement remanié, avec deux impacts directs pour Vermaelen. D'abord, Ciman est remplacé par le jeune Thomas Meunier au poste de latéral droit, profil plus offensif et moins expérimenté. Deuxièmement, Nainggolan est remplacé devant la défense par Moussa Dembélé, plus offensif, plus talentueux, et également plus nonchalant, ce qui expose potentiellement plus la défense belge. Kevin De Bruyne débute en numéro 10 et Carrasco est aligné à la place de Fellaini.

La Belgique entame la rencontre sur un rythme élevé et s'installe dans le camp irlandais. Les Diables Rouges sont dans leur match et parviennent à combiner, même s'il n'y a pas de réelle grosse occasion en première mi-temps. Les Belges sont rarement mis en danger, même si on peut noter l'une ou l'autre inattention de Dembélé, qui ne finira pas le match, sorti sur blessure.  En seconde période, après dix minutes en faveur des Irlandais, le match se débloque sur une frappe bien placée de Lukaku dans le coin du filet. Le score est alourdi par Axel Witsel et encore une fois Lukaku. La Belgique, notamment emmenée par un De Bruyne retrouvé, gagne 3-0.

Le bilan des Blaugranas

Thomas Vermaelen a réussi toutes ses interventions, s'impose partout avec autorité, dans les airs comme au sol, et n'a rien à se reprocher sur ce match. Précieux dans les airs, infranchissable au sol, il est aussi à l'origine du contre qui mène au premier but belge. En effet, son intervention dans le rectangle et sa relance propre mettent Lukaku dans de bonnes conditions pour lancer De Bruyne sur le flanc, lequel retrouvera Lukaku dans le rectangle adverse pour la conclusion (> revoir l'action). Cet Euro s'annonce comme une petite résurrection pour Vermaelen. 


Source: FCBClan

Posté par Wedge
Article lu 7308 fois