En Une | Liga | samedi 7 mai 2016 à 12:17  | Ajouter aux favoris / Partager  | Email

Les deux équipes se sont rencontrées trois fois cette saison, et le moins qu'on puisse dire, c'est que les trois matchs étaient remplis d'intensité, de piques et d'accusations sur et en dehors du terrain.

Le Barça-Espanyol qui peut décider du sort de la Liga ce dimanche, a été précédé cette saison de trois matchs très intenses entre les deux équipes. Un en Liga et deux en Copa. Des matchs remplis de polémiques à cause de la farouche rivalité qui existe entre les deux voisins.

L'Espanyol et le Barça se sont rencontrés pour la première fois cette saison le 2 janvier 2016 au Cornellà-El Prat lors d'un derby très intense. Un match qui s'est terminé sans buts, avec un Barça frustré de voir toutes ses tentatives s'écraser contre les montants du but rival et un Espanyol célébrant le point du match nul comme si c'était une victoire. Un peu avant, Burgui avait incendié la première manche en s'attaquant à Piqué : " iqué est une personne qui laisse beaucoup à désirer." 

Mais les choses ont vraiment empiré lors de la deuxième rencontre entre les deux équipes. C'était le match aller des huitièmes de finale de la Copa del Rey, jouée au Camp Nou le 6 janvier dernier. Ce fut un match très violent et marqué par les interruptions : l'Espanyol a ouvert le score avec un but de Caceido, mais le Barça est revenu grâce aux buts de Messi (2), Piqué et Neymar.

Il y a eu des étincelles tout au long du match : le gardien de l'Espanyol Pau Lòpez a piétiné Messi puis a essayé de se justifier après le match : "C'était un fait de jeu" a t-il déclaré. Par ailleurs Diop, lui, a été expulsé pour avoir insulté Suarez. 

Les hostilités d'après match

Une fois le match fini, les deux équipes se sont lancées dans une dispute, et selon certaines sources, les joueurs en sont presque arrivés aux mains dans le tunnel qui mène aux vestiaires. L'arbitre Martinez Munuera a recueilli certaines déclarations de Suarez ("Viens je t'attends, espèce d'ordure" ) qui ont coûté à l'Uruguayen une sanction de deux matchs. 

Après le match, Piqué s'est mêlé à la polémique : "Le football se joue avec le ballon, tu fais des passes et tu marques des buts." Et il ajoute : "Ils sont une merveilleuse minorité, j'espère qu'au moins, ils rempliront le stade pour le match retour", lançant une flèche empoisonnée aux supporters péricos. 

Mais les hostilités ne sont pas arrêtées là : Abraham a réclamé plus de respect à Piqué et à Diop. Ce dernier, bien qu'il ait été expulsé, ne s'était pas calmé pour autant : "Vous ne pouvez pas dire que nous sommes violents. Il n'y a pas eu de sang à ce qu'on sache. Si on l'avait voulu, les joueurs du Barça seraient sortis en civière", déclara t-il. 

Et pour couronner le tout, Busquets lui a répondu : "Diop est égal à lui-même sur et en dehors du terrain. Si avec cette déclaration il voulait sa minute de gloire, il ne va pas l'avoir."

"J'ai dit à Messi qu'il était très petit"

Le 4-1 à l'aller a fait du match retour une formalité, durant laquelle les provocations furent reines. Les supporters de l'Espanyol ont reçu le Barça et surtout Piqué avec beaucoup d'hostilité et malheureusement des pancartes insultantes comme "Shakira est pour tout le monde" ou encore "Pau, ton pied nous montre le chemin" ainsi que des cris de mauvais goût contre les joueurs du Barça. D'ailleurs la LFP a dénoncé à la commission anti-violence ces chants et ces pancartes.

Sur le terrain, les vedettes ont été le défenseur de l'Espanyol Alvaro et Messi. Ils se sont échangé des flèches et des piques durant tout le match. Au coup de sifflet final après le 0-2, Alvaro en a dévoilé la teneur. "Je lui ai dit qu'il était très petit, et il m'a répondu que j'étais très nul," raconta t-il, et il ajoute sans perdre son sens de l'humour "Je crois que tous les deux, nous avions raison."


Source: Sport.es

Posté par Jade
Article lu 9075 fois